La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

2021 : l’année du rebond pour l’emploi des cadres

format article

2021 a été une excellente année pour l’emploi des cadres, malgré la crise sanitaire en France. C’est ce que nous apprend le dernier rapport de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec). Une belle dynamique qui ne touche pas tous les secteurs, les territoires, les fonctions ni les âges de la même manière.

Sommaire de l’article:

Un niveau d’emploi et de salaires des cadres qui revient à son niveau d’avant COVID

Le tout nouveau rapport de l’APEC s’appelle “Cadres en 2021 : l’année du rebond”. Offrant ainsi des chiffres qui viennent confirmer ceux du rapport du 1er trimestre 2022 et qui nous montraient déjà que 2022 serait sûrement l’année des cadres, en termes d’emploi

VT twNMCFgLDg2LpN6O0rvGpl9Vv7go NqwAIWSHLGNepSVtnfTJUEg9J 6kz2RSrTyNl14F6e70In 5 qC

En effet, après une année 2020 compliquée, les recrutements des cadres en 2021 ont retrouvé un niveau proche de 2019, avec 269 100 recrutements cadres réalisés, dépassant le volume d’embauches attendues.

ExsJQM 5WCjfuz586oFconQXwDaeYdwckhs3rmuw7N Ky5bchTm7aGfvmwMT12lIEcgWlXDad9TmMD60CE97aFm7RvK iqYA7r Nr PDC4NsdoXls22eDAfgQ78MKaOv1T4ZlkSs

Du côté de la création des emplois de cadres, on assiste en 2021 à un retour à un rythme soutenu avec 63500 postes cadres créés.

Salaires des cadres : augmentation du revenu médian, mais maintien des inégalités

En 2021, le salaire médian des cadres s’élève à 51K€ bruts annuels (vs 50K€ en 2018, 2019 et 2020), soit une légère augmentation de 2% en 3 ans. Une stabilité qui accompagne la persistance des inégalités femmes-hommes. L’écart de salaire ne se réduit en effet toujours pas en 2021 puisque les femmes cadres gagnent encore 15 % de moins que les hommes cadres et sont pourtant, en proportion, toujours moins augmentées que les hommes”.

Des disparités dans l’emploi des cadres en fonction du secteur, du territoire et de l’âge

Comme avant la crise sanitaire, il existe, dans l’emploi des cadres, des secteurs plus porteurs que d’autres, des territoires plus attractifs et aussi des âges qui sont plus “demandés”.

Le secteur des services a toujours le vent en poupe chez les cadres

Les services à valeur ajoutée, c’est le 1er secteur recruteur des cadres. Avec 3 moteurs principaux : les activités informatiques (21 % des recrutements), l’ingénierie-R&D (13 %) et les activités juridiques et comptables – conseil et gestion des entreprises (10 % ).  Et de ce fait, côté fonctions, les informaticiens restent les plus convoités (23 % des recrutements), aux côtés des commerciaux et des cadres d’études-R&D.

Advertisements
x5mzZ0k5NDPDqfXLRnGC7M3SmAgZANiP8mgmOL0uoVQA4NT 2NOfDHvpJYkx8Zwpb6PK

En pleine reprise, certains secteurs ont vu leurs recrutements dépasser le niveau d’avant crise : la banque-assurance (+15 % vs 2019) ou le secteur santé-action sociale (+13 %).

Les plus fragilisés sont l’industrie du bois, papier, imprimerie (-30 %), l’industrie automobile-aéronautique (-24 %) ou la communication-médias (-20 %), 

L’Île-de-France, au top du recrutement des cadres en 2021

L’Île-de-France avec 128 420 embauches de cadres en 2021 reste la 1ère région de recrutement des cadres en 2021 (loin devant l’Auvergne Rhône-Alpes), grâce à sa forte concentration en services à forte valeur ajoutée (activités informatiques, ingénierie-R&D et conseil). L’Occitanie et la Normandie, fortement impactées en 2020, enregistrent les plus fortes progressions (+33 % vs 2020). La Bretagne, la Provence Alpes côte d’Azur et la Corse tirent également leur épingle du jeu. 

F23v PbBjqWdTcFw0PxoxAkX7ONw9zozhTp4cQnrt ON1CNA6rF hXY3UEqyTCAeTb371 MclmScbk2bwkcd1kw0sgQuP5kPxGCN4T mVzr1BtvQytVyCYN0uGChXUk QRvqDv7

Les jeunes, grands gagnants de l’emploi des cadres en 2021

En 2021, le niveau des offres d’emploi pour les jeunes diplomé·es est fortement reparti. On compte 82 % des Bac+5 de la promotion 2020 occupant un emploi 12 mois après l’obtention de leur diplôme, soit un niveau équivalent à celui de l’avant crise. 

L’alternance a été un véritable tremplin efficace pour l’insertion professionnelle des jeunes cadres. En effet, 9 jeunes sur 10 ayant effectué leurs études en alternance durant leur cursus sont en emploi 12 mois après avoir été diplômés, dont les ¾ en CDI.

Du côté de la rémunération, les jeunes sont également gagnants. Les moins de 35 ans restent, de loin, les cadres qui ont le plus bénéficié d’augmentations : 62 % d’entre eux en ont reçu une en 2021, contre 35 % chez les 55 ans et plus.

Cependant, 20 % des jeunes en poste voient leur emploi comme un “emploi alimentaire” et près d’1 sur 3 estiment que leur travail n’est pas en phase avec leurs aspirations.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :