fbpx

43 grandes banques s’allient pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050

https://www.novethic.fr/fileadmin/Emissions-CO2-Olivier-Moal.jpg

Publié le 21 avril 2021

BANQUE DURABLE

Les banques se trouvent être souvent pointées de doigt pour à elles financements à des plans qui ne iront pas dans le signifiance de la transition bioénergétique. Celles-ci sont correctement décidées à procurer des gages sur la lançant une conclusion pour atteindre cette neutralité carbone d’ici 2050. Les assureurs préparent une programme similaire.

43 banques internationales se sont engagées au pied de la houlette touchant à l’ONU à retrouver la neutralité graphite ” d’ici à 2050 ou tôt inches, a annoncé mercredi 21 avril l’initiative financière de l’ONU pour l’environnement (UNEP FI). Cette inches Net-Zero Banking Alliance inches s’inscrit dans le cadre de ” Glasgow Financial Alliance conscience Net Zero ” présidée via Mark Carney, transféré spécial de l’ONU pour le climat & l’un des organisateurs de la COP 26, qui se tiendra à la fin de l’année à Glasgow, sur la Ecosse.

Parmi les banques laquelle ont adhéré dans cette initiative se trouvent les françaises BNP Paribas, Société Globale et la Banque Postale, ainsi que les britanniques Barclays et HSBC, la suisse Prêt Suisse ou encore l’espagnole Santander. Tous les établissements signataires se se trouvent être engagés, entre divers, à aligner à elles portefeuilles d’investissements et crédits avec le objectif de neutralité carbone ” d’ici à 2050 ou plus tôt “, et dans se donner un ensemble de objectifs intermédiaires dans 2030 au plus longtemps après.

inches Tous les buts seront régulièrement révisés afin de garantir à elles cohérence avec les portées scientifiques les plus récentes “, peut signalé l’UNEP POUAH. Pour Jean-Laurent Bonnafé, directeur général au sein de BNP Paribas, sélectionné dans un communiqué de groupe, ” la signature d’un engagement commun propret zéro carbone, détails techniques objectifs intermédiaires, constitue une étape décisive dans la mobilisation de secteur financier concernant le climat” et “est un signal ranci pour l’ensemble un ensemble de parties prenantes “.

Initiative un ensemble de assurances

Selon Lucie Pinson, directrice proposent un l’ONG Reclaim Banque, les objectifs afin de 2030, qui doivent être dévoilés précédemment 18 mois, arrivent encore bien abusivement tard et ces engagements ne prennent pas en appréciation les émissions d’actions et d’obligations, cela laisse ” un trou au sein de la raquette inches. ” Ceci risque de faire bien beaucoup de bruit afin de pas grand-chose “, souligne-t-elle sous relevant que quelques signataires, certains n’ont encore aucune politique d’exclusion concernant le crayon, pourtant l’énergie très polluante.

Selon l’UNEP POUAH, les assureurs & réassureurs sont aussi en train dans plancher sur la alliance du aussi ordre, qui regroupe à ce stade sept acteurs: Axa, Allianz, Aviva, Munich Re, Scor, Swiss Re et Zurich. Une alliance, qui se trouvera être présidée par Axa, devrait être relancée pour la COP 26 en novembre.

En complément un ensemble de engagements forts pour obtenir l’industrie en matière d’investissements, la NZIA (Net-Zero Insurance Alliance, ndlr) propose un accepteriez de réflexion à propos de la manière d’intégrer ces enjeux climatiques au sein des critères de liste des risques “, a souligné Axa dans un présenté.

Une mobilisation de la totalité de ces acteurs pas sera pas de abusivement alors que les demandes de financements se trouvent être considérables. Selon les spécialistes, ceux-ci se situent entre 3000 mais aussi 7 000 abondamment de dollars à travers an.

Ludovic Dupin avec AFP

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :