fbpx

5 mots et phrases très courants que vous devez changer pour réussir

Selon le maître Bernard Roth touchant à Stanford, vous pouvez rendre plus rapide votre réussite sous changeant simplement divers mots et aspects que vous employez chaque jour dans les relations professionnelles. Ton livre décrypte ces obstacles qui entravent votre action habituelle par des caractères dysfonctionnels et vous en votre for intérieur propose des alternatives pour reprogrammer un pensée sur la voie de succès. Voilà 5 mots mais aussi phrases les plus communs à changer afin de réussir.

Dites «  et  »   – lieu de «  mais  »

«  Mais  » est un vocable limitatif, restrictif, généralement exclusif. Vous l’utilisez souvent sans vous en votre for intérieur en rendre compte et sasn plus mesurer les conséquences négatifs qu’il induit dans votre toast. Au lieu dans «  mais  », utilisez «  et  »,   & votre première expression négative va donner neutre. Lorsque vous en votre for intérieur décidez par exemple dans demander une inflation, vous pouvez   vous en votre for intérieur dire « Je veux cette augmentation, toutefois je n’ose point la demander » . Votre proposition ne reflète point la réalité de la cas. Le fait succinct vous vouliez la augmentation et icelui que vous seriez timide ne se trouvent être pas liés. Sous les exprimant mentalement reliés par le « mais », vous transformez l’opportunité d’être augmenté de situation négative. Mais aussi le conflit sur la résultant vous empêche de passer dans l’action.
Si vous échangez «  mais  » par «  et  », vous modifiez la donne sur la supprimant les problèmes du «  mais  » qui ranch l’espace de parlotte alors que un « et » l’ouvre, et vous en votre for intérieur allez pouvoir appréhender comment traiter séparément chacune des 2 parties de votre phrase.
Lecture coauteure:   La puissance des mots afin de bien manager les collaborateurs

Utilisez «  vouloir  »   au lieu relatives au «  devoir  »

Comme le «  mais  », «  devoir  » se présente comme un mot qui apparue le plus souvent un conflit dans l’esprit. Nécessiter implique ou subodore une situation imposée au lieu dans choisie. C’est quasiment toujours une bévue. Par exemple, lorsque vous possédez à terminer la campagne pour telle naissance, si vous exprimez la situation avec «  devoir  », vous en votre for intérieur la définissez tel que un fardeau.
En revanche sur la choisissant le vocable «  vouloir  », votre esprit ira plus facilement renoncer la notion du contrainte, et ventiler l’idée du travail résiduaire à faire. Ceci revient à acheter conscience que cela que vous faites, même si c’est désagréable, a été au départ sélectionné par vous quand vous avez accepté caci poste.
Lecture associée Comment conquérir et garder le état d’esprit positif

Aimez mieux « ne pas vouloir » à « ne point pouvoir »

Un autre ennemi de réussite vient un ensemble de limites que vous en votre for intérieur mettez à votre fait. Pour reprendre l’exemple de la demande d’augmentation, quand vous vous en votre for intérieur dites que vous en votre for intérieur ne pouvez point faire cette besoin, en fait cela se révèle être souvent erroné, puisque c’est surtout uniquement vous ne souhaitez pas la réaliser car elle vous en votre for intérieur impressionne. Exprimer caci manque par
« nous ne peux point » assène à esprit une idée d’impossibilité, voire d’impuissance. Les maintes fois cette incapacité se révèle être surtout une non-volonté et un choix, caci n’est pas réel que vous pas pouvez pas réaliser cette demande, chacun de nous en est capable.
La prétendue incapacité à la réaliser est un choix du part qui vous en votre for intérieur ramène à dégoter le moyen de surmonter votre timidité.
Lecture associée:   Heu! Et si vous en votre for intérieur éliminiez vos régularité de langage, «au jour d’aujourd’hui»!

– lieu de révéler « J’ai peur  »  utiliser «  J’aimerais bien  »

Une autre expression auto-limitante comme « J’ai peur de… » ou bien « Je crains… » a la possibilité vous paralyser. Sur la exprimant votre peur de demander la augmentation, vous priorisez ce qui pourrait remuer mal si vous en votre for intérieur le faites, cette critique de votre ame, la peur d’affronter son refus mais aussi d’être remis pornographique.
Sur la vous exprimant   avec une phrase comme « Nous voudrais demander la augmentation », vous en votre for intérieur reconnaissez votre plaisir généralement associé aux pensées positives mais aussi agréables, notamment cela que vous aidera à faire ce revenu supplémentaire (prendre un ensemble de vacances, acheter notre voiture…). Ces mémoires positives et la but de résultats vous en votre for intérieur conduisent en général dans agir.

Demandez notre « assistance » plutôt qu’une « aide »

Le vocable «aide» est généralement associé à la forme d’« impuissance » qui induit que vous vous trouvez être incapable de faire une action sasn plus l’intervention d’un tiers.
Quand vous utilisez plus le mot « assistance  », vous en votre for intérieur vous positionnez tel que l’acteur principal susceptible de trouver la solution. Vous en votre for intérieur reconnaissez ainsi cette compétence d’un différent qui se sent valorisé sans pour tellement dévaloriser votre agissement et vos habiletés personnelles.
Lecture associée Pourquoi se faire des plus vielles copines au travail rend plus heureux mais aussi productif

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Podcast QHSE, RSE, Management

Recevez notre petit journal :

Open chat