La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

« 60 millions de consommateurs » dresse le bilan des pires pratiques de 2021



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Ils se sont distingués mais pas pour le meilleur. Le magazine 60 millions de consommateurs vient de publier son palmarès des mauvaises pratiques commerciales de l’année 2021. On y découvre des sociétés très connues qui ont principalement changé leurs politiques tarifaires ou malmené des consommateurs. Mais en première position, ce sont les industriels de la charcuterie qui sont épinglés pour avoir attaqué l’application Yuka. « Le grand prix est décerné aux industriels de la charcuterie. En cause : leurs virulentes attaques judiciaires contre l’ application conso Yuka, qui permet de passer en revue les ingrédients des produits grâce au scan du code-barres. En effet, les jambons, lardons et autres charcuteries de la grande distribution sont mal notés par cet outil en raison de la présence de sels nitrités, des composants utilisés pour la conservation et la couleur bien rose mais dont les effets nocifs sur la santé sont de plus en plus dénoncés. Alors que l’application a été condamnée à 20 000 € de dommages et intérêts pour « pratique commerciale déloyale et trompeuse » et « actes de dénigrement », les charcuteries industrielles décrochent donc le Cactus d’or 2021 de 60 millions de consommateurs » rapporte 20 Minutes .
 
D’autres pratiques commerciales soulignées durant l’année ont droit au classement, poursuit le gratuit : « Parmi les lauréats, citons aussi BNP Paribas qui a rendu payant le service d’un conseiller clientèle attitré (à travers son abonnement Affinité, facturé 12 € par mois) ; Red by SFR a, de son côté, imposé une augmentation de ses tarifs de 3 € sur les petits forfaits. Quant à E. Leclerc Énergies, il est épinglé pour s’être débarrassé de dizaines de milliers d’abonnés… en mettant tout simplement un terme à leurs contrats ! Alors que le démarchage téléphonique fonctionne à plein régime dans le secteur de la formation, le Centre européen de formation a pour sa part obtenu un Cactus pour le harcèlement pratiqué par ses télévendeurs, le flou des certifications mais aussi le détournement de logos officiels. » Tandis que les bugs techniques du Bon Coin sont soulignés, ainsi que l’écart entre photos et réalités des bouquets Interflora.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article