La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

A l’international, la pression Covid s’allège mais la Chine confine massivement



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Un peu comme des jauges qui montent et qui descendent en s’alternant selon les pays, les restrictions Covid fluctuent aux quatre coins de la planète. Mais alors que les dernières semaines étaient sous le signe d’Omicron, des signaux rassurants surgissent ici et là. « L’Australie rouvrira ses frontières aux touristes entièrement vaccinés le 21 février, a annoncé lundi 7 février le premier ministre, Scott Morrison, après avoir imposé des restrictions d’entrée sur le territoire parmi les plus strictes au monde. La pandémie de Covid-19 a fait officiellement plus de 5,7 millions de morts dans le monde depuis la fin de décembre 2019, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP) dimanche 6 février à midi » rapporte l’agence de presse. 

Alors que l’Australie est un des pays qui a été le plus strict sur les restrictions et les échanges internationaux ces deux dernières années, l’ouverture relative du pays est un signal encourageant. Après avoir fait le deuil de leur stratégie zéro Covid, les autorités locales ont ensuite allégé les restrictions jusqu’au variant Omicron qui avait donné lieu à un nouveau tour de vis. 

Au Maroc aussi, la crainte d’une nouvelle saison touristique sacrifiée a motivé la réouverture de l’espace aérien mais avec des conditions sanitaires strictes. « Selon un communiqué du gouvernement, tout voyageur doit être vacciné. En plus du passe vaccinal, il lui faut présenter à l’embarquement le résultat d’un test PCR négatif de moins de quarante-huit heures. A l’arrivée au Maroc, il est soumis à un test antigénique rapide et des tests PCR « aléatoires » seront effectués sur des groupes de passagers. Enfin, pour les touristes, les autorités prévoient « la possibilité d’effectuer un test supplémentaire à l’hôtel ou au centre de résidence quarante-huit heures après leur entrée sur le territoire », précise le communiqué. Les passagers testés positifs devront s’isoler dans leur lieu de résidence. La reprise des liaisons aériennes a été accueillie avec soulagement par les opérateurs du tourisme et les ressortissants marocains à l’étranger, certains bloqués depuis des semaines en raison de la flambée du variant Omicron au Maroc » rapporte Le Monde Le quotidien souligne un autre sujet d’optimisme avec le Portugal qui ouvre ses portes aux européens qui détiennent un certificat Covid numérique de l’UE. 
Point noir sur le tableau tout de même, la Chine a mis sous quarantaine la ville de Baise dans le sud du pays. Les 3,5 millions d’habitants ne peuvent quitter l’agglomératin tandis que les zones où des cas ont été rapportés sont confinées.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article