fbpx

Après la rupture d’un gazoduc sous-marin, l’Océan prend feu dans le Golfe du Mexique

https://www.novethic.fr/fileadmin/feux-ocean-mexique-pipeline-gaz-capture-d-ecran-MLopezSanMartin.jpg

Publié le 03 juillet 2021

ENVIRONNEMENT

Une fuite de gaz d’un pipeline dans la péninsule mexicaine du Yucantan a provoqué, le 2 juillet, un impressionnant incendie. Des images de l’océan prenant feu sont devenues virales. Après cinq heures d’intervention, la compagnie pétrolière Pemex, a réussi à éteindre l’incendie. Si aucun blessé n’est à déplorer, Greenpeace Mexique appelle à un “changement de modèle énergétique” pour mettre un terme à ces accidents industriels fréquents. 

Ce sont des images impressionnantes qui sont devenues virales en quelques heures seulement. Une plateforme de forage dans la péninsule du Yucatan, au Mexique, a subi une fuite de gaz d’un pipeline sous-marin mettant littéralement feu à l’océan. Sur les réseaux sociaux, ces flammes orange ressemblant à de la lave en fusion ont été baptisées “l’œil de feu”.

L’incendie, qui s’est déclaré le 2 juillet à 5 h 15 du matin, n’a été éteint que cinq heures plus tard par la compagnie pétrolière d’État, Pemex. “L’incident a été traité immédiatement lorsque les protocoles de sécurité ont été activés et avec l’accompagnement de navires de lutte contre l’incendie à proximité tels que l’île de Santa Cruz, la baie de Campeche et le Bourbon Alienor”, a indiqué l’entreprise dans un communiqué. “De plus, les vannes d’interconnexion de la canalisation ont été fermées, éteignant l’incendie et l’émanation de gaz, mettant fin à l’incident vers 10 h 45 et rétablissant des conditions normales de fonctionnement. Aucun blessé ni personne évacuée n’est à déplorer.”

Sur Twitter, le directeur exécutif de l’Agence pour la sécurité, l’énergie et l’environnement pour le secteur des hydrocarbures au Mexique, Angel Carrizales, a assuré que l’incident “n’a généré aucun déversement”. Une affirmation très critiquée et raillée sur les réseaux sociaux. “S’il n’y a pas de déversement, alors qu’est-ce que ce cercle de feu au milieu de l’océan ? Un portail interdimensionnel ?”

Une longue liste d’accidents industriels 

“L’accident qui s’est produit à environ 400 mètres de la plate-forme était dû, selon les informations disponibles, au fait qu’une vanne d’une ligne sous-marine à une profondeur de 78 mètres, a éclaté, ce qui a généré l’explosion et l’incendie”, a réagi dans un communiqué, Gustavo Ampugnani, directeur exécutif de Greenpeace Mexique. “Dans le cadre du modèle extractiviste des énergies fossiles, ce sont les risques auxquels nous sommes confrontés au quotidien et qui appellent un changement de modèle énergétique, comme nous l’avons demandé à Greenpeace”, a-t-il ajouté. 

Selon Reuters, Ku Maloob Zaap, la plateforme pétrolière connectée au pipeline sous-marin qui a fuité, est le plus grand producteur de pétrole brut de Pemex, représentant plus de 40 % de sa production quotidienne de près de 1,7 million de barils. La compagnie pétrolière affirme qu’elle effectuera une “analyse approfondie” des causes de cet accident.

L’entreprise n’en est pas à son premier accident industriel. L’historique relevée par Statista indique plusieurs incidents ayant généré des centaines de morts. En 2019, un oléoduc a ainsi été perforé par des voleurs provoquant une explosion et 85 morts. Trois ans plus tôt, 32 personnes avaient perdu la vie dans une explosion d’une usine sous-traitante de Pemex.

Marina Fabre, @fabre_marina  

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article