La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

[Articles] AirZen : naissance d’une radio 100 % positive

Sans titre 29 1024x1024 1

Depuis octobre 2021, il est possible d’écouter une radio 100% positive AirZen Radio. Anne-Marie de Couvreur est l’une des créatrices. Rencontre avec une entrepreneuse en quête de sens et d’engagement.

Comment est née AirZen Radio ?

En 2018, Frédéric Courtine avec qui j’avais créé une entreprise qui produit des podcast nous a parlé d’un appel à candidature lancé par le CSA pour l’avenir de la FM : le DAB+ (ndlr : Digital Audio Broadcasting, radiodiffusion numérique en français). Il n’y avait qu’une seule place disponible… et donc peu de chance d’obtenir une fréquence nationale. On s’est alors demandé ce que l’on pouvait apporter de nouveau au paysage audiovisuel français. On a commencé à creuser plein de sujets, notamment le journalisme de solutions. En France, la radio nationale est très traditionnelle et s’est peu réinventée depuis 25 ans, contrairement à la presse écrite. L’idée était donc de changer ces repères et de proposer un dossier 100% positif. On a été auditionnés un grand nombre de fois, et  l’État nous a accordé le droit de diffuser AirZen. Olivier Maistre, le président du CSA, nous a dit : « Nous avons fait un petit pas de géant dans l’histoire de l’audiovisuel français. »

Pourquoi avoir parié sur un média positif ? Était-ce une volonté de changer le regard sur la manière de traiter l’information, ou tout simplement une réponse à la demande des Français ?

On a déposé le dossier avant la crise sanitaire mais on sentait que quelque chose de nouveau pouvait arriver. On regardait tous les magazines qui sortaient, tout en se disant “il ne se passe rien en radio” ! Mais c’est un média réglementé en France : il faut des fréquences. Elles sont concédées gratuitement sur la qualité des dossiers, ce qui est une chance incroyable. Il faut donc avoir des propositions puissantes, nouvelles et avoir beaucoup de chance. Il y a eu un moment où j’ai eu envie d’aligner profondément ce que je suis et ce que je fais, cela m’a semblé le minimum. Aujourd’hui, nous conjuguons notre passion pour le média radio et nos valeurs de vie. Nous sommes tous les trois des entrepreneurs humanistes engagés.

Quelles sont vos valeurs ?

Notre équipe se répartit sur les thématiques suivantes : mieux-être, mieux agir, mieux consommer, mieux travailler. On a imaginé que le changement actuel du monde pouvait peut-être se résumer sur ces quatre verticales. De plus, notre radio est bâtie sur un business model totalement original. C’est un média d’engagement, presque militant au sens le plus noble du terme. AirZen est entourée de trois clubs, dont celui des douze entreprises partenaires fondateurs. Ces derniers paient chaque année 50 000 euros chacun pour nous soutenir. Avec ce chiffre d’affaires d’engagement, on couvre quasiment la moitié du budget à l’année, ce qui nous permet d’abaisser énormément les nécessités publicitaires. La publicité est donc limitée à quatre minutes par heure contre quatorze en moyenne pour les radios privées.

Si la ligne éditoriale se démarque des autres radios, qu’en est-il du format ?

Il faut imaginer un format Franceinfo, avec six titres musicaux par heure et notre célèbre flash d’informations positives. Nous nous sommes créés en bi-média : c’est-à-dire aussi en web radio et en podcast. Nous en produisons 320 par semaine, qui sont diffusés à trois reprises. Cela fait de nous la deuxième structure de podcast en France après Radio France, avec un millier de diffusion hebdomadaire. AirZen modifie la façon habituelle de faire de la radio en France, sur le fond et sur la forme.

Avez-vous su trouver votre auditoire ?

Nous avons commencé à émettre le 12 octobre 2021. Les chiffres des audiences montent de semaine en semaine, surtout ceux du digital. Les indicateurs sont bons, mais c’est un marathon et non un sprint ! Il y a des discussions interminables au sein de la rédaction quant à notre capacité à insuffler, ou non, un changement (rires). Globalement, il y a un très grand enthousiasme chez nos auditeurs. La phrase que l’on entend le plus souvent, c’est : « Depuis le temps qu’on attendait ça ».

Pour écouter AirZen Radio : https://www.airzen.fr/

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article