fbpx

[Articles] Crise sanitaire : élan solidaire pour les étudiants précaires

Affaiblis par la crise sanitaire, les jeunes sont plus exposés à la précarité financière et à la souffrance morale. Des actions et des mouvements solidaires se développent pour leur venir en aide. Grands chefs, restaurants, associations, producteurs et citoyens permettent à des jeunes en situation précaire de se nourrir gratuitement, de soulager leur porte-monnaie et leur moral, à l’instar de l’association Lieu’topie et du restaurant Les grandes tables de la comédie à Clermont-Ferrand. Reportage.

Tupperware en main et sourires apparents même masqués, les étudiants attendent dehors devant les locaux de Lieu’topie avant de rentrer par petits groupes. Les mercredi 6 et jeudi 7 avril derniers, la distribution de repas gratuits préparés par des chefs cuisiniers ravissent quelques 300 jeunes clermontois. Alice, étudiante en 2ème année de langues, patiente avec son ami et en salive déjà : « Ça n’enlèvera pas la précarité dans laquelle nous vivons bien sûr, mais un bon repas de temps en temps, comme prétexte pour nous retrouver qu’est-ce que ça fait du bien ! On ne s’imagine pas assez à quel point un repas, un soutien, une aide peut apporter à notre moral ».

Après quelques minutes d’attente les portes s’ouvrent pour Alice et son ami. L’odeur des bons repas familiaux font frémir les papilles, la musique fait timidement bouger pieds et épaules, tandis qu’au fond de la pièce de vie de Lieu’Topie, derrière un buffet mêlant endives, saucissons, tartes salées, salades, pommes de terre et desserts, les bénévoles accueillent avec joie et bonne humeur les jeunes en difficultés. Timothée, salarié de l’association sert généreusement les étudiants jusqu’à n’en plus pouvoir fermer leur contenant. « Je ne pense pas qu’on change des vies, on ne le fait pas assez régulièrement pour ça, mais on change leur quotidien, on donne un petit plaisir. Pour des étudiants qui ne peuvent pas forcement trop dépenser, ici on leur donne la possibilité

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Podcast QHSE, RSE, Management

Recevez notre petit journal :

Open chat