Eaux et Énergies renouvelables

Par Marie Thomazic, le 21 mars 2021

L’installation Osmosun à Bora Bora

En 2014, Maxime Haudebourg et Marc Vergnet ont conçu un équipement permettant de dessaler les eaux de mer ou polluées. En plus de délivrer de l’eau potable auprès des populations où elle vient à manquer, leur machine fonctionne à l’énergie solaire. Une invention aujourd’hui installée dans des dizaines de pays. Son co-inventeur, Maxime Haudebourg, nous explique le principe de cet équipement et fait le point sur ces nouvelles énergies.

Vous avez 30 ans d’expérience en fabrication d’équipements mécaniques industriels, votre collaborateur est l’inventeur des pompes à eau Vergnet, votre innovation n’est pas tombée du ciel !  Dessaler l’eau, l’a rendre potable, le tout grâce à l’énergie solaire concrètement, comment cela fonctionne ?

C’est la rencontre de deux technologies qui sont matures et bien connues : d’un côté l’osmose inverse (le principe permettant de dessaler l’eau) et de l’autre côté, l’énergie solaire au travers de panneaux photovoltaïques. Jusqu’ici, on n’a rien inventé ! Mais la particularité, c’est que l’osmose inverse fonctionne normalement avec une énergie constante. Hors l’énergie solaire est intermittente, ce qui rend ces deux technologies incompatibles ! Et c’est cet aspect que l’on a travaillé, et on a trouvé une solution. Sans trop rentrer dans le détail, nous avons associé différentes technologies pour y arriver : un système hydropneumatique, de l’électronique, et un algorithme. Cela nous a pris deux ans environ avant de trouver la bonne combinaison. Et on s’est dit : « On tient quelque chose, il faut essayer. »

Cela fait des années que l’on cherche des innovations pour répondre aux besoins des zones où l’eau potable n’est pas accessible, et celle-ci constitue tout de même un pas de géant grâce à son autonomie énergétique. Dans quels endroits du monde installez-vous l’Osmosun ?

Aujourd’hui on

Ce contenu est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour lire tous les articles web de Kaizen :


© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c’est s’engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Boutique : je passe à l’acte !

En lien avec le sujet

Rejoindre la conversation