fbpx

Atelier régional d’informations du programme GMES & Africa


Atelier régional d’informations du programme GMES & Africa

Le programme continental GMES & Africa est une initiative conjointe UE-UA sous la gestion de la Commission de l’Union Africaine à travers le Département des Ressources Humaines, Science et Technologie, et qui vise à promouvoir le développement des capacités et des ressources institutionnelles, humaines et technique pour l’accès à l’utilisation de services pour le développement des données d’Observation de la Terre comme une base opérationnelle pour le développement durable en Afrique.

En 2017, la Commission Internationale du Bassin du Congo Oubangui Sangha (CICOS) qui compte six états membres, et l’Agence Gabonaise d’Études et d’Observations Spatiale (AGEOS), vont signer respectivement avec l’Union africaine (UA), deux conventions de partenariat : la première donnant à la CICOS un accès à la subvention pour conduire la thématique « Gestion de l’Eau et des ressources naturelles » et la seconde, donnant à l’AGEOS un accès à la subvention pour conduire la thématique « Surveillance des forêts tropicales d’Afrique Centrale ».

C’est dans ce sillage qu’un atelier régional de trois jours se tiendra à Kinshasa, du 26 au 28 mai sous la conduite de la CEEAC (Communauté économique des États de l’Afrique centrale). Cette rencontre permettra aux consortiaux (AGEOS) et (CICOS) de procéder à un partage d’informations sur les services et produits fournis et/ou en cours d’élaboration sur leur leurs thématiques respectives ainsi que les attentes de la CEEAC en rapport avec sa politique régionale sur les ressources naturelles, en vue d’une meilleure capitalisation des résultats issus de ces deux Actions thématiques. 

Il est utile de rappeler que l’Agence Gabonaise d’Études et d’Observations Spatiale (AGEOS), est un outil technique et scientifique dont les produits et services ont un impact régional. L’AGEOS joue un grand rôle dans le suivi de la ressource forestière en Afrique Centrale à partir des données satellitaires. La Commission Internationale du Bassin du Congo Oubangui Sangha (CICOS), créée en 1999, gère les ressources en eau du Bassin du Congo qui est le deuxième réservoir d’eau douce au monde après l’Amazonie.

Elle est également chargée de coordonner le suivi de ces ressources pour une meilleure connaissance, car « l’importance de la ressource en eau sur ce bassin représente des enjeux fondamentaux pour le fonctionnement des écosystèmes, les activités humaines… et un potentiel hydro-électrique exceptionnel ».

 Germain Djeuking

Pour en savoir plus sur le programme GMES-AFRICA : https://www.cicos.int/gmes-africa/
 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :