fbpx

Au salon PRODURABLE, rencontrez des start-up qui bâtissent la ville de demain

Énergie, santé, biodiversité… Autant d’enjeux qui sont au cœur de la ville de demain. Pour réduire notre impact sur l’environnement tout en préservant la qualité de vie des citadins, de nombreuses entreprises imaginent des solutions. Vingt-quatre start-up ont ainsi été sélectionnées autour du thème de “La Ville durable” à l’occasion de la nouvelle édition du salon PRODURABLE.

Ce salon professionnel des acteurs et des solutions de l’économie durable se tient du 15 au 17 septembre 2020 au Palais des Congrès de Paris. Pour la sixième année consécutive, l’événement s’est associé à Bpifrance pour mettre en place deux pavillons “Start-up Tech4Good”. 

Des matériaux durables

Afin de bâtir une ville plus durable, commençons par la base : les matériaux de construction. La société Briques Technic Concept fabrique par exemple des briques de terre crue compressée, dites “BTC”. Ces briques sont issues de l’utilisation de terre de travaux d’excavation ou de recyclage. Un matériau qui présente de nombreux bénéfices : isolation thermique, phonique, ou encore régulation hygrométrique..

La start-up TechnoCarbon a aussi imaginé une solution pour remplacer les matériaux traditionnels de construction. Elle a breveté des matériaux bas carbone, “cinq fois plus durables” et “quatre fois plus résistants” que l’acier, l’aluminium ou le béton, assure l’entreprise. Conçus à partir de pierres granitiques ou basaltiques et de fibre de carbone, ces matériaux ont pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur de la construction, deuxième industrie la plus émettrice de CO2 au monde. 

La start-up Recnorec sera aussi présente au salon PRODURABLE. Son objectif : “recycler le non-recyclable”. Elle récupère les “plastiques orphelins”, comme les sachets alimentaires, les barquettes, les pots en plastique, ou même les masques chirurgicaux, pour leur offrir une seconde vie. “Aujourd’hui en France, seulement 23 % des déchets sont recyclés”, chiffre l’entreprise sur son site. Le procédé low-tech imaginé par Recnorec ne nécessite aucune étape préalable de tri et de lavage. La start-up fabrique essentiellement des planches pour le mobilier urbain, les aménagements littoraux ou paysagers. 

Contrôler la consommation d’énergie

Une fois un bâtiment construit, il est important de limiter sa consommation d’énergie. Là encore, divers start-up se penchent sur la question. À l’instar de Celsius Energy qui propose une solution de géo-énergie pour le chauffage et la climatisation des bâtiments. Le système inventé repose sur des procédés existants, comme le forage en étoile ou le pilotage digital. Il permet de réduire la consommation énergétique des bâtiments de 70 %, selon l’entreprise. 

Afin de contrôler cette consommation énergétique, la start-up Wi-Smart Consumer a quant à elle imaginé des outils pour connecter tous types de bâtiments, même les plus anciens, à une plateforme de smart-building. Une solution qui permet non seulement de mieux contrôler la consommation d’énergie mais aussi la qualité de l’air intérieur.

Une autre solution, accessible à tous pour réduire sa consommation énergétique, reste celle du choix de son fournisseur. Pour cela, vous pourrez par exemple rencontrer Plüm Energie lors du salon. Cette start-up propose une énergie verte française, en circuit court.

Une vie en entreprise plus agréable 

Enfin, au-delà de l’habitat, la construction de bureaux responsables est également centrale. Un salarié passe en moyenne 11,5 années cumulées dans les locaux de son entreprise. Il est donc important que ces derniers combinent bien-être et durabilité. 

Pour répondre à cette problématique, la start-up Green Like U propose une végétalisation des bureaux. Avec un système de location ou d’achat de plantes. La start-up Fairspace conçoit pour sa part des espaces de travail éco-conçus. Une solution clé en main qui s’appuie sur l’économie circulaire et l’upcycling.   

À lire aussi : Après l’essor du coworking, voici venu le bureau en plein air

Et bien d’autres acteurs de la ville de demain seront présents aux pavillons du salon PRODURABLE. Comme Ficha, une application mobile qui récompense le tri ; Orida, une plateforme citoyenne ouverte à tous ; ou encore IADYS, dont nous vous parlions dans cet article, qui a conçu un robot capable de collecter les déchets et les hydrocarbures à la surface de l’eau.

Infos pratiques du salon PRODURABLE : 

Pour découvrir toutes ces start-up, rendez-vous du 15 au 17 septembre 2021 au Palais des congrès, 2 place Porte Maillot, 75017 Paris.

Le programme complet des conférences est ici

Et pour vous inscrire, c’est ici

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article