fbpx

Audi promet qu’il ne fera plus de moteurs thermiques d’ici 2033



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Inutile de surenchérir, Audi a mis la barre à son maximum. La marque allemande du groupe Volkswagen promet qu’elle ne produire plus aucune voiture thermique d’ici 2033. « Avant d’en arriver là, le constructeur allemand va produire, d’ici quatre ans, un tout nouveau moteur à combustion thermique, “le meilleur que nous ayons jamais construit”, a déclaré Markus Duesmann, le PDG d’Audi. Puis, dès 2026, Audi lancera sur le marché mondial uniquement des véhicules 100 % électrique. L’arrêt progressif de la production de moteurs thermiques s’effectuera d’ici 2033, enfin, en théorie. Pour Audi, qui ne “croit pas au succès des interdictions”, “le moment exact de l’abandon du moteur à combustion chez Audi sera finalement décidé par les clients et la législation”. Cette date butoir pourrait ne pas en être une, notamment en Chine où la demande en moteur thermique sera continue. D’ailleurs, l’empire du Milieu risque d’être le dernier endroit où Audi continuera à fabriquer et produire localement des véhicules thermiques » raconte le site Les Numériques.

Concernant les hybrides, la marque fait une croix sur cette solution pour son avenir. S’ils seront toujours en vent après 2026, plus aucun nouveau modèle ne sera conçu. «L’objectif de la marque est le 0 g/km de CO2 d’ici 2050, mais c’est sans compter le cycle de production global de la voiture électrique. Le constructeur souligne que le développement d’une infrastructure de recharge généralisée et de sources d’énergie renouvelable est également crucial pour l’essor de l’e-mobilité et son acceptation par la société. Audi déclare s’impliquer dans ces domaines avec par exemple le projet pilote Audi charging hub, sa propre solution de recharge premium avec un système de réservation et un salon. Par ce tournant stratégique, Audi semble vouloir suivre la voie tracée par Volvo et Ford. Mais tous les constructeurs du groupe Volkswagen semble ne pas emprunter le même chemin. Porsche par exemple mise aussi sur le développement des eFuels » conclue le site spécialisé. 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article