La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Brésil : si Bolsonaro gagne le second tour des Présidentielles, l’Amazonie et les peuples autochtones perdront beaucoup

https://www.novethic.fr/fileadmin/Jair-Bolsonaro-Lula-election-Bresil-2022-Evaristo-AFP.jpg
Jair Bolsonaro Lula election Bresil 2022 Evaristo AFP

Publié le 03 octobre 2022

Le premier tour des élections présidentielles brésiliennes prolonge le face à face entre le président sortant d’extrême droite, Jair Bolsonaro au bilan environnemental désastreux et Lula, l’ancien président de gauche de retour à la tête d’une coalition élargie. Appel à la communauté évangélique, soutien de l’agro-industrie du soja, menaces à la Trump sur le résultat et campagne de désinformation massive via les réseaux sociaux ont fait mentir les sondages. Lula est en tête (48 %) devant Bolsonaro (43 %) et un second tour aura lieu le 30 octobre. Résumé des enjeux.

Jair Bolsonaro a utilisé la même stratégie que pour son élection il y a quatre ans pour faire mentir les sondages qui le donnaient perdant dès le premier tour. Premier élément de la stratégie : la mobilisation de la communauté évangéliste qui représente un quart de l’électorat. Elle est portée particulièrement par sa femme Michelle Bolsonaro mais aussi par le footballeur Neymar qui a affiché son soutien sur TikTok quelques jours avant le scrutin.

Second élément : la décrédibilisation de son adversaire par tous moyens possibles et surtout les vidéos virales diffusées massivement sur les réseaux sociaux. Elles misent par exemple sur la condamnation pour corruption de Lula qui n’a jamais été vraiment prouvée. L’ONG Global Witness a montré, le 15 août dernier avec une campagne de testing, que la modération des réseaux de Meta (Facebook, WhatsApp et Instagram) ne fonctionnait pas sur les publicités politiques virales à base de “Fake News” qu’elle avait produite. Jair Bolsonaro mise massivement sur les réseaux sociaux où il compte 50 millions d’abonnés contre 15 millions pour Lula. Il s’appuie aussi sur un vaste réseau qui défend des valeurs ultra conservatrices sur la famille, la patrie et Dieu, qu’on retrouve dans le discours de Poutine prononcé le 30 septembre. Complorama, le podcast de France Inter décode aussi la façon dont la sphère complotiste se met au service de Jair Bolsonaro.

Stratégie de désinformation

Pour évacuer l’un des points les plus négatifs du bilan de Bolsonaro, la déforestation massive de l’Amazonie qui atteint un point de non-retour, la même stratégie est utilisée. Dans les messages diffusés sur les réseaux, on trouve ceux qui tentent de montrer que sous la présidence de Lula, la déforestation était bien plus intense que sous l’ère Bolsonaro. Celui-ci a le soutien d’une partie de la toute puissante agro-industrie brésilienne, en particulier les producteurs de soja qui ont pu prospérer avec son appui. En revanche, les peuples autochtones eux sont les grands perdants de ses quatre ans de présidence.

Depuis son premier mandat de député dans les années 70, Jair Bolsonaro veut s’attaquer aux droits qui les protègent. L’enjeu du scrutin brésilien dépasse largement la seule présidentielle. Il concerne l’exercice de la démocratie par temps de désinformation massive qui permet d’escamoter le poids d’un bilan environnemental, social et sanitaire désastreux comme celui de Jair Bolsonaro.

Anne-Catherine Husson Traore, @AC_HT_, directrice générale de Novethic

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :