fbpx

Business de la mort et Pompes Funèbres : le boom du Covid-19

Malgré un taux de mortalité qui baisse chaque année, le marché de la mort n’est pas mort (plus de 2,5 milliards d’euros), loin de là ! La période de la Toussaint est l’occasion de faire le point sur ce secteur d’activité tabou et toujours dynamique avec le low cost, le développement de la crémation et les nombreuses possibilités de services en ligne.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :