fbpx

Canal de Suez : l’Égypte a saisi l'Ever Given et demande en échange 900 millions de dédommagements

https://www.novethic.fr/fileadmin/Ever-Given-canal-de-suez-Suez-Canal-Press-Service-Sputnik-via-AFP.png

Publié le 15 avril 2021

Le flux du canal de Suez a repris et les méga-conteneurs font transiter leurs milliers de tonnes de chargement entre la Méditerranée et la Mer Rouge. Mais l’affaire est loin d’être réglée. Pendant les six jours de blocage du passage par l’Ever Given, des milliards de dollars se sont envolés. L’Égypte estime son propre préjudice à 900 millions de dollars.

Fini le temps de l’effort collectif pour débloquer l’Ever Given du Canal de Suez et remettre en route 10 % du commerce mondial qui utilise la voie tracée par Ferdinand de Lesseps en 1869. Alors que l’embouteillage de 400 navires bloqués au nord et au sud du passage pendant six jours fin mars commence à se résorber, le temps est venu de faire les comptes. On sait que les chiffres sont faramineux. L’assureur Allianz avait calculé chaque jour de blocage coûte entre 6 et 10 milliards de dollars au commerce mondial.

L’Égypte est bien décidée à se faire rembourser une partie du manque à gagner. Le pays réclame 900 millions de dollars de dédommagements auprès de la société japonaise Shoei Kisen, propriétaire du navire, et des compagnies d’assurance. Le chef de l’Autorité du canal de Suez (SCA) assure être déjà en négociation avec l’entreprise nippone.

L’Ever Given saisi

Le navire panaméen Ever Given a été saisi en raison du non-paiement de la somme de 900 millions de dollars (…) en vertu d’un jugement rendu par le tribunal économique d’Ismaïlia“, a expliqué à l’AFP l’amiral Ossama Rabie de la SCA. Le montant correspond, selon la même source, aux “pertes engendrées par le bateau à l’Autorité (sans compter) son renflouement et les opérations de maintenance“. Selon la SCA, l’Égypte a perdu entre 12 et 15 millions de dollars par jour de fermeture du canal. Figurant parmi ses principales sources de revenus, le passage a rapporté environ 5,7 milliards de dollars au Caire en 2019-2020.

Le cas de l’Ever Given va surement changer la donne dans le commerce maritime dans les années à venir. Alors que déjà des opérateurs réfléchissent à passer par d’autres voies (chemins de fer, route arctique…), certains s’interrogent sur la course au gigantisme des porte-conteneurs. L’Ever Given mesure plus de 400 mètres, quatre terrains de football, et porte 24 000 conteneurs. Entre 1980 et 2017, le poids de ces navires a été multiplié par quatre.

Ludovic Dupin avec AFP

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :