La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Carburants : une baisse à la pompe bienvenue pour les automobilistes


Ça se calme légèrement. La fin des aides publiques et du coup de pouce de TotalEnergies mi-novembre avait fait augmenter les prix des carburants d’un coup. Frôlant les deux euros le litre parfois, le coup a été sévère pour les personnes qui utilisent tous les jours leur véhicule. Deux semaines plus tard, la situation est à l’accalmie.

« Vendredi, en moyenne, le litre de diesel s’affichait ainsi à 1,8611 euro, en baisse de quatre centimes sur sept jours. La baisse est moins marquée pour l’essence, dont l’étiquette s’est allégée de seulement 3,6 centimes. Un litre de SP95 coûtait alors 1,7565 euro, contre 1,7152 euro pour le SP95-E10 et 1,8126 euro pour le SP98. Cette baisse ne suffit pas à compenser l’importante hausse – autour de dix centimes pour les différents carburants – entraînée par la diminution des remises au litre, mi-novembre. Les prix actuels restent plus élevés que les semaines précédentes, mais les automobilistes profitent tout de même de la chute des cours sur les marchés » rapporte Le Figaro.

La tendance s’explique logiquement par la baisse du prix du baril qui continue. « Restant autour de 90 à 100 dollars depuis début novembre, il a vu sa valeur reculer depuis, jusqu’à frôler les 80 dollars ce lundi. Cette dynamique pourrait se poursuivre dans les semaines qui viennent. « Depuis le début du mois, le pétrole a perdu plus de 10 dollars par baril, le ramenant à son niveau du début de l’année, avant la guerre en Ukraine. Le consensus des économistes interrogés par Bloomberg au 23 novembre est également en baisse avec un prix médian du Brent en 2023 à 96,3 dollars par baril », note l’IFPEN, ce lundi », rapporte le quotidien.

Mais les consommateurs français auraient tort de s’attendre à un retour à des prix en dessous de la barre des 1,7 euro le litre. Début janvier, la dernière partie de l’aide d’État va sauter et les prix vont augmenter d’un coup. Face au choc annoncé, l’Etat promet une aide dédiée aux gros rouleurs

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article