fbpx

Changement climatique : les États-Unis subissent la “pire” série de tornades de leur histoire

https://www.novethic.fr/fileadmin/tornade-etats-unis-SCOTT-OLSON-GETTY-IMAGES-NORTH-AMERICA-Getty-Images-via-AFP.jpg

Publié le 12 décembre 2021

ENVIRONNEMENT

Le centre et le sud des États-Unis ont été dévastés dans la nuit du 10 décembre par une série de tornades. Le bilan provisoire de cette “inimaginable tragédie“, selon Joe Biden, est de 83 décès. Si le lien entre le changement climatique et cet évènement n’est pas clairement établi, le président américain a souligné que les phénomènes météorologiques étaient “plus intenses” avec le réchauffement de la planète.

Un champ de ruine. Voilà comment USA Today qualifie Mayfield, une ville de Kentucky ravagée par une tornade. Alors que le pays a subi “l’une des séries de tornades les pires” de l’histoire des États-Unis, selon le président Joe Biden, au moins 83 décès ont été recensés dans la nuit du 11 au 12 novembre. Dans l’Illinois, au moins six personnes sont mortes dans l’effondrement d’un entrepôt d’Amazon, a annoncé le chef des pompiers d’Edwardsville, précisant que la partie secours des opérations était désormais terminée laissant place à la récupération des victimes. “Nous avons le cœur brisé par la perte de nos collègues là-bas, et nos pensées et prières vont à leurs familles et à leurs proches”, a réagi sur Twitter le patron d’Amazon, Jeff Bezos. Jusqu’à une centaine d’employés du géant de la distribution travaillaient de nuit pour traiter les commandes avant les fêtes de fin d’année. 

Le Tennessee a recensé quatre décès, deux personnes sont mortes dans l’Arkansas, tandis qu’au moins un mort est à déplorer dans le Missouri. Mais c’est le Kentucky, dans le centre-est du pays, qui paie le plus lourd tribut après le passage de ce phénomène météorologique violent touchant particulièrement les immenses plaines américaines. Après avoir annoncé “au moins 70 morts” dans son État, le gouverneur Andy Beshear a affirmé que “d’ici la fin de journée ou demain”, le bilan s’élèverait à plus de 100 décès, précisant même s’attendre à ce que “le chiffre monte de manière considérable”. Il a appelé les habitants à donner leur sang, pour soigner les blessés.

“Le changement climatique peut avoir joué un rôle”

Environ une trentaine de ces tempêtes ont déferlé vendredi soir et samedi matin sur les États-Unis. L’une des tornades a parcouru plus de 400 km, selon le service météorologique national (NWS), alors qu’en moyenne celles-ci ne dépassent pas plus de 6 km de distance. S’il est difficile d’établir un lien de causalité directe entre le dérèglement climatique et la catastrophe qui a endeuillé le pays, le président Joe Biden que les phénomènes météorologiques étaient “plus intenses” avec le réchauffement de la planète.

“Le changement climatique peut avoir joué un rôle“, abonde la chaîne NBC News. “De récentes recherches montrent qu’il peut provoquer le déplacement de l’allée des tornades (une région centrale des États-Unis où se produisent fréquemment des tornades) vers l’est et notamment vers certaines zones de la vallée du Mississippi.

La rédaction avec AFP

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :