La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Comment se débarrasser de son sapin de Noël de façon écologique ?

Comment recycler, réutiliser ou composter son sapin de Noël de façon écologique ? Quelles sont les bonnes pratiques et celles qu’il faut éviter ? On fait le point.

Depuis quelques années, le sujet de l’impact écologique des sapins de Noël est régulièrement sur le devant de la scène. De nombreuses questions se posent : un sapin de Noël est-il vraiment écologique ? Vaut-il mieux un sapin de Noël naturel, ou un sapin artificiel réutilisable ? Faut-il supprimer les sapins de Noël ? Comment choisir un sapin de Noël plus écologique ?

Parmi ces questions, une est particulièrement importante pour les sapins naturels : comment se débarrasser de son sapin de Noël après les fêtes de la façon la plus écologique possible ? En effet, c’est là que va se déterminer l’essentiel de l’impact environnemental de votre arbre de Noël. Alors, comment faire en sorte de vous débarrasser de votre sapin de Noël de façon écologique ? Comment recycler, réutiliser, replanter ou composter son arbre ? On fait le point.

Se débarrasser de son sapin de Noël : ce qu’il faut éviter

Il faut savoir que les sapins de Noël sont en théorie des puits de carbone. Cela veut dire que lorsqu’il poussent, ils captent le CO2 contenu dans l’atmosphère pour le fixer dans leurs troncs, leurs branches, leurs racines et leurs épines. Le problème, c’est que selon la manière dont on se débarrasse de son sapin de Noël, ce CO2 peut se retrouver à nouveau dans l’atmosphère.

Brûler son sapin de Noël : pas vraiment écologique

Par exemple, lorsque l’on brûle son sapin, tout le CO2 capté est relâché dans l’air, où il peut à nouveau contribuer au réchauffement climatique. En théorie, ce n’est pas très grave, car si l’on renouvelle son sapin tous les ans, le CO2 relâché sera à nouveau capté les années suivantes par les prochains sapins de Noël que l’on fera pousser. C’est le principe de la biomasse, que l’on considère à peu près « neutre en carbone ».

Il donc est évidemment possible de brûler son sapin chez soi si l’on dispose d’un système de chauffage au bois (cheminée, poêle à bois). Mais c’est rarement une option idéale sur le plan écologique. En effet, brûler un sapin, c’est émettre des polluants, des particules fines, notamment. Et puis, quitte à faire pousser des arbres chaque année pour Noël, il semble évidement plus pertinent d’essayer de conserver ces puits de carbone plutôt que de relâcher bêtement tout ça dans l’atmosphère, ne serait-ce que pour compenser les émissions de gaz à effet de serre liées à la culture du sapin, à son transport, à son usage… Ou celles liées à Noël en général : cadeaux, repas, transports… D’autant que le bois de sapin est rarement la matière idéale pour produire de la chaleur à domicile.

Le jeter à la déchèterie

Également à éviter : la déchèterie. Pour beaucoup de citoyens, c’est pourtant une option simple pour se débarrasser de son sapin, mais là encore, ce n’est pas forcément le plus écologique. En effet, dans une déchèterie, à moins d’être correctement compostés, les sapins se désagrègent et sont exposées à des bactéries qui provoquent en quelque sorte la fermentation de la matière végétale. Résultat, tout le CO2 stocké dans le sapin se retrouve progressivement dans l’atmosphère sous forme de méthane.

Je ne souhaite pas m’inscrire pour l’instant >Comprendre, c’est pouvoir agir.

Pour vous aider à renforcer vos connaissances sur le long terme, nous vous proposons de rejoindre notre communauté en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire.

Comme pour la combustion, le fait de jeter son sapin à la déchèterie constitue aussi un gaspillage : gaspillage de matière, qui pourrait avoir une utilité. Mais alors que peut-on en faire ?

Comment se débarrasser de son sapin de façon vraiment écologique ?

Pour éviter que le CO2 capté par le sapin lors de sa pousse se retrouve dans l’atmosphère, il faut essayer au maximum de conserver intacte la matière végétale du sapin, ou de la transformer de manière à ce que cette matière organique ne brûle pas ou ne fermente pas. Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ?

Le broyer pour faire le paillage

L’option la plus simple, c’est de broyer son sapin pour en faire du paillage. Le paillage,

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :