fbpx

Consommation : les chiffres confirment que la tendance est au rattrapage des derniers mois



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Une fois de plus, il y a peu de chance que cela suffise pour rattraper les pertes accumulées. Mais il est tout de même rassurant de voir que les comportements anticipés se réalisent dans une période globale d’incertitude. « Les Français semblent avoir une furieuse envie de consommer. Après un mois de confinement avec la fermeture des magasins “non essentiels” et des centres commerciaux, la fréquentation et surtout les achats, sont en très forte hausse. Dans les centres commerciaux, la fréquentation est en hausse de 27% sur les six premiers jours par rapport à la même période de 2020 selon les chiffres du ‎Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC). Même si elle reste moins importante qu’en 2019 (-8%) » rapporte BFMTV.
 
On observe ainsi par des chiffres sur quelques jours que la compensation par le e-commerce n’a pas totalement supplanté les magasins. D’autant que pour une fois, les mesures sanitaires bénéficient plutôt aux petits magasins de ville qu’aux centres commerciaux ou galeries marchandes. Si l’on compare avec les chiffres de 2020, du 19 au 23 mai, les boutiques spécialisées ont enregistré une hausse de 46% et de 155% le premier jour. 
 
« Des niveaux d’achats importants qui traduisent cependant plutôt un rattrapage après des mois de sobriété consommatoire. Car même avec cette reprise, le chiffre d’affaires du secteur reste, depuis le début de l’année, deux fois inférieur à son niveau de 2019. Sur le seul mois d’avril, les ventes dans les commerces spécialisés s’étaient effondrées de 63% par rapport à la même période de 2019. Un recul particulièrement marqué dans la chaussure (-89%), l’habillement (-86%) et la beauté (-77%). La reprise devra se confirmer dans les mois à venir pour rattraper le début d’année. Mais les commerçants sont relativement confiants. Selon l’Insee, leur moral a retrouvé son niveau d’avant-crise » appuie BFM. Un état d’esprit qui reste à confirmer en fonction des éventuelles reprises épidémiques à l’automne.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Les dernières publications :