La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Contrat Engagement Jeunes : trois ministres au Village Reille

https://www.mediatico.fr/wp-content/uploads/2022/03/ACTU-MINISTRES-À-REILLE-CEJ.png
ACTU MINISTRES À REILLE CEJ

Partagez cet article

Le Contrat d’Engagement Jeunes restera-t-il comme le marqueur social du premier quinquennat d’Emmanuel Macron ? Alors que s’ouvre aujourd’hui la période dite de “réserve électorale”, pendant laquelle les représentants de l’Etat doivent s’abstenir de toute représentation publique pouvant présenter un caractère de propagande électorale, pas moins de trois ministres ont assuré hier leur dernière prise de parole en public devant les jeunes de la Mission Locale du 14e arrondissement de Paris et devant ceux du Village Reille, un tiers-lieu géré par la coopérative Plateau Urbain et par les associations Aurore et Caracol et où Mediatico occupe ses locaux.

Élisabeth Borne, Olivier Véran et Emmanuelle Wargon, respectivement ministres du Travail, de la Santé et du Logement, ont ainsi pu échanger avec les jeunes de leurs difficultés de revenus, de formation, d’accès à l’emploi, mais aussi de logement, de santé ou encore d’addiction. Autant de problématiques qui seront prises en charge, ont assuré les ministres, dans le cadre d’un “accompagnement global et personnalisé” proposé par le Contrat Engagement Jeune (CEJ), lancé par le gouvernement en toute fin de mandature, le 1er mars dernier.

Destiné aux jeunes de 16 à 25 ans, le Contrat d’Engagement Jeunes se présente avant tout comme un dispositif d’accompagnement personnalisé, durant 6 à 12 mois, destiné à définir un projet professionnel, à se former et à trouver un emploi. Il est assorti d’une allocation pouvant aller jusqu’à 500 euros par mois, sous conditions de ressources. Selon Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, ce dispositif concernera 200.000 jeunes en France.

A l’issue de leur rencontre avec les jeunes, les trois ministres ont répondu aux question de Mediatico sur le Contrat d’Engagement Jeunes et sur leur vision des tiers-lieux comme espaces privilégiés d’insertion des jeunes en difficulté.

Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, sur le dispositif CEJ :

« Notre objectif est de permettre à chacun de trouver son chemin pour un emploi durable. En tout, ce sont 100 millions d’euros pour 2022 qui sont mobilisés »

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, sur l’accompagnement sanitaire :

« Nous intégrons la question de l’hébergement, la question de l’emploi mais aussi la question sanitaire. Il y aura plusieurs millions d’euros pour assurer le suivi psychologique, pour le traitement des addictions. Ce sont des freins à l’insertion »

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, sur l’hébergement des jeunes en difficulté :

« Ce tiers-lieu est un lieu d’hébergement qui permet de faire la jonction entre les jeunes en difficulté et l’insertion par l’emploi »

Partagez cet article

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :