fbpx

Corps augmenté : 3 innovations qui vont changer votre futur… ou pas

Genou ou doigt bionique, nez artificiel… De nombreux chercheurs tentent d’utiliser les technologies pour réparer les corps blessés ou décupler les capacités de l’être humain. Voici trois innovations existantes, ou qui pourraient se développer, issues de notre sélection WE TECH.

2022 : Genou de rechange

Des genoux mieux protégés mais aussi plus forts, c’est possible avec cette genouillère high-tech. Adaptable à chaque discipline sportive, elle est équipée d’un microprocesseur, de capteurs électroniques (gyroscope) et de poches d’air gonflables, pour ajuster automatiquement la pression et les tensions exercées sur le genou en fonction des mouvements.
En précommande à 212  euros.
e-knee.com

Retrouvez l’intégralité de notre sélection WE TECH dans WE DEMAIN n°35. Un numéro toujours disponible sur notre boutique en ligne.

À lire aussi : Ils veulent connecter le cerveau humain

2030 :  le sixième doigt

3 innovations pour un corps augmenté
Des innovations pour… remuer son café en même temps que l’on tient la tasse ! (Crédit : DR)

Des travaux de l’University College de Londres ont étudié l’impact comportemental et cérébral de l’ajout d’un second pouce robotique sur la main de 36 participants. Contrôlé par des capteurs et par le mouvement des orteils, le doigt artificiel est facilement accepté et même intégré par le cerveau. Il permet de tenir une tasse de café et d’y tourner une cuillère d’une seule main.
ucl.ac.uk

À lire aussi : Body hackers : ils s’implantent puces, capteurs ou caméras dans le corps

2032 : un nez artificiel qui “renifle” les cancers

Un nez électronique mis au point à l’université de Pennsylvanie détecte les cancers de la prostate ou des ovaires avec une précision de 95  %, juste en “ reniflant” des échantillons sanguins. Il utilise l’intelligence artificielle pour établir un diagnostic en vingt minutes. Et pourrait être incorporé dans un appareil portable de petite taille ne coûtant que quelques centaines d’euros.
pennmedicine.org

À lire aussi : Mark Boyle : “Le jour où… j’ai abandonné la technologie”

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article