fbpx

Covid-19 : seulement 15 % des personnes infectées qui connaissent la “personne source” pointent le milieu professionnel

“Encore abusivement souvent, la personne fondement de l’infection a été symptomatique au moment de contact infectant. C’est particulièrement vrai sous milieu professionnel (46   % des cas)” , soulignent ces chercheurs de l’étude ComCor (*), avec une analyse courtier bancaire publiée le 1er mars 2021.

45  pourcent des personnes infectées éprouvent la “personne source” qui ces a infectées, & quand cette “personne source” se révèle être identifiée, la contamination a eu outil le plus souvent au sein du résidence (42  % un ensemble de cas), puis arrive la “famille élargie” (21  %) et le pègre professionnel (15  %).

Quand la contamination séquestre eu lieu sous milieu professionnel, “le ordo partagé est la zone de contamination au sein de 35   % un ensemble de cas” . Grace à donc, très (trop) souvent une personne laquelle était symptomatique lors du contact (46  % des cas), mais est heuresement venue sur ton lieu de service.

Autres éléments intéressants soulignés par la étude
  • Quand la contamination peut eu lieu de dehors du résidence, cela s’est réalisé “à l’intérieur fenêtres refermées dans 80  pourcent des cas” .
  • “Les repas jouent le rôle central au sein des contaminations” , sommaire ce soit de milieu familial (35  % des cas de figure hors repas au sein de Noël), amical (42  %), ou dans moindre degré spécialiste (15  %).
  • Les transports sur la commun n’ont point été associés dans un sur-risque d’infection, contrairement au co-voiturage (+  58  %).
  • “Le télétravail protège” : les scrutateurs notent une réfaction du risque d’infection de -24% afin de ceux en télétravail partiel, et –  30  % grace à du télétravail complet,   par rapport à de vos amis effectuant le même service en bureau.
Deux explications qui concernent  particulièrement  le  milieu  spécialiste
  • “Continuer de bien parler avec autres sur les risques collaborateurs aux rencontres, particulièrement en milieu refermé sans aération, & sans respect un ensemble de gestes barrières. Vous pouvez choisir entre vraisemblablement les principales sources de conversation du virus. inches
  • “Bien insister concernant l’importance de insérer un masque, concernant le respecter les autres pantomimes barrières, et de s’isoler immédiatement dès le commencement des symptômes, mais aussi non pas le retour des résultats de ce test. La contagiosité est maximale au sein des cinq jours laquelle suivent le début des symptômes. […] Il est essentiel relatives au ne pas se rendre sur ton lieu de service si l’on se révèle être symptomatique. ”

Enfin, ces chercheurs avertissent sommaire “tous ces résultats vont être remis pornographique par l’arrivée un ensemble de variants”, alors sommaire l’on sait maintenant que le variant anglais est “environ 50   % bien plus transmissible que ce virus traditionnel” , avec une “dose minimale infectante” possiblement plus indécis.

(*) Menée à travers l’Institut Pasteur (en partenariat avec cette Cnam, l’institut Ipsos et Santé Publique France), l’étude ComCor vise à décrire les lieux mais aussi les circonstances dans contamination. Elle recouvre pour l’instant le moment du 1er octobre 2020 au 31 janvier 2021 & inclut 77   208 participants avec infestation aiguë par le SARS-CoV-2, hors soignants. Miss compare également ces comportements de viii   702 de ces cas de figure avec ceux concernant le 4   351 preuvestraces identifiés par Ipsos.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article