fbpx

Covid : les Hôpitaux et pompiers de Paris en renfort dans les Antilles


Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Ces services hospitaliers du Guadeloupe et de Guadeloupe sont en surchauffe. Le regain épidémique de Covid-19 détient submergé les experts de santé lequel ont pu par chance compter sur la solidarité d’autres régions françaises, et notamment d’Ile de France. «  Depuis près de trois semaines, près de 500 professionnels de l’AP-HP en congés au plus vite ou au départ au sein de l’Ile-de-France sont procédés renforcer les CHU de Martinique et Guadeloupe confrontés dans une vague épidémique d’une ampleur inédite. Ils sont de tout près d’une centaine, personnels un ensemble de établissements de l’Assistance publique et Hostos de Paris de même que sapeurs-pompiers de Paris 75 confondus à s’être rendus dans les hostos de Guadeloupe et Martinique pour aller en renfort   » nous marque par communiqué l’AP HP.

 

«  27 sapeurs-pompiers dans Paris et 14 soignants de l’AP-HP en plus d’une cinquantaine déjà en vacances immédiatement se sont transportés volontaires pour charmer désengorger les hostos, plus que saturés. Grace à un taux d’incidence « jamais découvert » en France laquelle plafonne à presque 1 800 afin de 100 000 habitants sous Guadeloupe et dans plus de 1 000 en Martinique, ces hôpitaux ne plient plus. Les utilisés de l’AP-HP, 11 infirmiers, deux aides-soignants et quatre privatifs médicaux, ont décollé mardi 10 août 2021 en directorat des deux îles et ont été missionnés pour 15 matins confirme à actu Paris l’établissement général. Les 27 sapeurs-pompiers ont eux aussi décollé mardi 9 août de l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne) néanmoins uniquement en directorat de la Guadeloupe   » joigne le texte publié des Hopitaux de Paris 75.

Détails techniques taux d’occupation propres de 227% & 162% pour les établissements de santé relatives au Martinique et de Guadeloupe, les renforts métropolitains sont précieux en 2011 dans la crise il y a 3 semaines.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article