fbpx

Cursus professionnel enlisé : relancez vite votre carrière


Si vous regardez en arrière, vous allez peut-être identifier dans votre comportement l’influence plus ou moins grande d’un ou plusieurs des états d’esprit décrits dans cet article. Vous allez vous expliquer pourquoi votre cursus professionnel s’est enlisé à une certaine période. Plus vous identifiez vite ce qui a joué contre vous, plus vous pouvez vous en débarrasser, reprendre les choses en main et envisager de nouveaux changements qui réussiront. Voici comment relancer votre carrière.

La stabilité de l’emploi n’existe plus

Aujourd’hui l’emploi traditionnel, à savoir à long terme et à temps plein, est en voie de disparition. Nous vivons dans une économie en pleine effervescence sous l’effet de la numérisation, de la mondialisation et de l’ubérisation. On nous parle de réformer le code du travail, mais à la vitesse d’une commission de technocrates pendant que le business avance à la vitesse V. L’avenir revient à celui qui va accepter de travailler sous un statut à géométrie variable qui change selon les moments de sa carrière, les opportunités professionnelles, les besoins des entreprises et son arbitrage entre temps de loisirs et vie professionnelle.

Oubliez les hypothèses dépassées

C’est la première idée que vous devez accepter, la stabilité de l’emploi n’existe plus. Plus vous adhérez vite à cette nouvelle réalité de la vie économique et sociale, plus vous allez embrasser un état d’esprit favorable à votre ambition. Ce n’est pas toujours facile car depuis des années vous travaillez sur des hypothèses dépassées sans vous en apercevoir :
– obtenir un bon emploi avec des avantages que vous voulez garder longtemps
– estimer que votre diplôme vous garantit un bon job,
– travailler dur pour une entreprise et croire que l’on vous récompensera,
– chercher un CDI au lieu de trouver une activité professionnelle quelle que soit sa forme.
Leurres et super leurres ! Autant de repères et réflexes d’hier qui vous laissent sur place si vous ne les tuez pas.
Lecture recommandée  Pour rester actif longtemps, il faut souvent changer d’emploi

Changez pour votre employabilité  

Un sondage effectué par LinkedIn auprès de + de 10.000 actifs qui ont changé d’emploi indique que 1 sur 2 l’a fait pour saisir une meilleure opportunité de carrière. L’argent est un critère de choix très important, mais il n’arrive qu’en deuxième position, derrière l’envie d’occuper un emploi qui apprend et accroît les compétences.
Les changements sont fructueux parce qu’ils sont à votre initiative et axés sur les compétences, ce qui potentialisent votre employabilité.
Pour arriver à ce stade de management vertueux de votre carrière, mieux vaut vous débarrasser de certains états d’esprit qui plombent votre évolution.

Agissez au lieu de trop penser

Vous pouvez réfléchir sans fin sur l’opportunité de changer et vous dire que finalement chaque hypothèse étudiée est un risque effrayant bourré d’embûches et de pièges de parcours. Passer des heures, des jours, des semaines, voire des années à réfléchir à ce que vous devez faire devient narcissique, velléitaire et dangereux.
Pendant ce temps, le monde poursuit sa course, les entreprises font travailler des cadres, et vous, vous stagnez sans nouvelles compétences, jusqu’au jour où  à la faveur d’une restructuration de votre entreprise, vous vous retrouvez avec un chèque d’indemnité de départ et l’angoisse d’une recherche d’emploi imprévue.
Lecture recommandée  Agir différemment pour réussir

Envisagez toutes les alternatives

Vous savez peut-être exactement ce que vous voulez, et n’envisagez pas d’autres alternatives, vous êtes sûr de votre choix, convaincu d’avoir le plan parfait, vous travaillez comme un fou jusqu’à vous épuiser. Au fil du temps, l’intensité de vos efforts peut se retourner contre vous. Vos collègues et votre manager risquent de vous considérer comme (psycho) rigide, obsessionnel voire obtus, et votre hiérarchie vous oubliera à coup sûr lorsqu’une opportunité de promotion interne se présente.

Passez à l’action au lieu de rabâcher

Vous aimez parler de vous et de votre carrière professionnelle, mais vous ne passez jamais à l’action. Vous êtes bourré d’idées, et même convaincant dans le discours  qu’un énorme succès vous attend. Vous avez a priori tout compris, mais avec le temps vos paroles s’envolent comme autant de promesses non tenues, et votre carrière fait cruellement du surplace.
Vous avez beau avoir des excuses, en général la faute d’un autre si vous n’êtes pas au poste que vous méritez, vous perdez toute crédibilité et votre entourage peu à peu évitera d’aborder avec vous ce sujet que vous fantasmez.
lecture recommandée  Devenez le coach de votre changement professionnel en 5 étapes

Ne comptez pas sur les hasards de la vie

Vous pensez que votre destin professionnel va vous guider sur le chemin de votre carrière. Si vous restez ouvert à ce qui se présente, vous croyez que vous trouverez l’emploi que vous méritez. Comme une sorte de fatalité qui vous reconnaîtrait dans le monde des affaires.
Dans cette position attentiste voire passive, vous ne dirigez rien et surtout vous n’impactez pas votre carrière vers des compétences définies ou une expertise particulière. Comptant sur les hasards de la vie – à méditer ce que Jacques Prévert en dit : « le hasard n’arrive jamais par hasard » -,  vous risquez avec les années qui passent de vous retrouver avec une employabilité appauvrie.
Lecture recommandée  Le hasard n’arrive jamais par hasard !


Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article