fbpx

De basketteur à jardinier, découvrez trois robots des JO

Le Japon se révèle être connu pour être un pays de la technique. À l’occasion un ensemble de JO, les spectateurs étaient donc avec l’attente de voir plusieurs innovations à l’oeuvre. Si ces JO se veulent se présenter comme les plus écologiques de l’histoire, ils auront aussi tatoué les esprits au moyen d’ des robots authentiques.  

Les organisateurs un ensemble de Jeux Olympiques disposent de en effet eu référé à des robots pour la fabrication de performances artistiques mais aussi sportives. Jardinier, basketteur ou encore drones… Différentes technologies sont venues impressionner et bidonner les spectateurs. Cela dès le premier journée.  

Près de deux 000 drones dans le but cérémonie d’ouverture un ensemble de JO

Dès la messe d’ouverture du 23 juillet, la technologie connaît fait sensation. De fait, 1824 drones se sont élevés en matière de ciel de Tokyo pour former le globe terrestre. Le spectacle a eu lieu à la suite de ce défilé des masse, à la fin des fêtes, qui ont perduré plus de trois chances. Le ballet au sein de drones a illuminé le ciel tokyoïte au rythme d’une reprise de la novice Improvise , de John Lennon, retravaillée grace au célèbre compositeur Hans Zimmer.

Avec une chorégraphie technique, ils disposent de tout d’abord tenu la forme du représentation des JO. Enfin, illuminés de coup ou de lilial, ils ont peu à peu pris une matrice sphérique pour donner la planète et les continents.  

Un robot humanoïde basketteur 

Dimanche 25 juillet, c’est le robot humanoïde laquelle a fait sensation à la Saitama Belle Arena. En effet, durant la mi-temps de ce match de basket entre les États-Unis et la France, laquelle est sortie gagnante, le robot basketteur “CUE” est entré sur le terrain. Chez Terminator et RoboCop, ce dernier effectue le lancer franc, le tir à 3 points, et en définitive un tir en partant de la la moitié de sujet. À chaque fois, il site!  

Conçu par Toyota, il répète en partant de la trois ans. Il existe doté d’une jugement artificielle grâce à et il calcule cette trajectoire du boyau. Son oeil du cyclope est ainsi constitué de caméras. Celles-ci lui aident à détecter tout seul site sur lequel se trouve un panier. Ses 2 jambes et les deux bras articulés lui servent après cela à se déplacer & à tirer (presque) comme un humain. Effectuant même la rotation de la boulet.  

Ce robot se révèle être la cinquième preview du CUE. Un CUE trois avait notamment exécuté deux 020 lancers honnêtes consécutifs, durant à peu près six heures. La performance inscrite dans le Guiness Book des exploit.  

Le robot CUE ne va néanmoins pas se mêler à une équipe des hommes de sitôt. S’il marque tous ses panier, il reste quand même assez lent. Celui-ci nécessite environ 10 secondes de préparation auparavant chaque tir. Cependant peut-être verrons vous bientôt des matchs de baskets parmi robots…

Un ensemble de robots jardiniers zen 

À l’occasion un ensemble de JO, l’artiste accentuez Jason Bruges détient proposé une pose artistique plutôt insolite aux organisateurs. Ils s’agit en effet touchant à quatre bras robotiques, issus de l’industrie automobile, qui furent transformés en jardiniers zen. Ces derniers, supérieur d’environ 2 mètres, grattent le sable et réalisent un ensemble de formes. Et ces dernières ne sont point dues au hasard.  

Afin de cette oeuvre, Jason Bruges a composé des logiciels prêt d’analyser et de fixer diverses séquences films d’athlètes lors un ensemble de précédents JO. Les mouvements sont après cela convertis en portées, transmises aux robots. À partir au sein de celles-ci, les bras robotiques tracent jusqu’à 150 lignes et matrices différentes. Une sorte du parallèle entre ces robots et ceux qui veulent prendre soin de leur corps qui répètent ces mêmes mouvements sasn plus cesse.

L’installation se puise dans le parc d’Ueno, à Tokyo, mais aussi sera ouverte le public jusqu’à une fin des Jeux Paralympiques le 6 septembre.  

[embedded content]

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article