fbpx

Détection incendie. Un marché ponctuellement en baisse

https://www.faceaurisque.com/wp-content/uploads/2021/10/Détection-incendie-crédit-Kadmy-AdobeStock.jpeg

Une chute historique

La crise sanitaire n’en finit pas d’avoir des conséquences néfastes sur l’économie tout entière, sur la profession de la sécurité en général et sur la sécurité incendie en particulier. Dans ce domaine, la détection incendie ne fait pas exception à la règle : pour la première fois depuis plusieurs décennies, les ventes de détecteurs sont descendues en-dessous de la barre symbolique du million d’exemplaires en 2020 pour s’établir autour de 900 000 unités, selon une étude d’En Toute Sécurité.

Le marché se trouve donc aux antipodes du record de deux millions de détecteurs vendus en 2003.

« L’impact négatif de la pandémie a été significatif, puisque différentes catégories de sites utilisateurs de détecteurs incendie ont été fermés pendant de longs mois, comme les hôtels ou les sites culturels. Ils n’ont d’ailleurs en général pas profité de cette période pour remettre à niveau leurs dispositifs de sécurité incendie », nous explique Franck Lorgery, président du Gesi (Groupement français des industries électroniques de sécurité incendie), affilié à la FFMI.

Au total, en 2020, le marché s’est inscrit autour de 500 M€, en baisse d’environ 10 %, ce qui constitue une première historique, puisqu’il connaissait habituellement une progression de 1 à 2 % par an et même jusqu’à +5 % en 2017, selon…

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article