La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Digiforma : Et si la flexibilité était la clé du succès ?

megaban e1655907983296

La pandémie de la Covid-19 a irrémédiablement bouleversé le monde du travail et l’organisation des entreprises. Un changement organisationnel qui s’apparente à un tsunami pour de nombreuses structures à l’organisation traditionnelle qui tentent de s’adapter, parfois avec succès et d’autres fois tant bien que mal.

Quand pour d’autres, plus visionnaires, il s’agit de la suite logique d’une évolution déjà amorcée bien avant la crise sanitaire. À l’instar de Digiforma, éditeur SaaS lyonnais qui a su déceler tout le potentiel qu’offre davantage de flexibilité.

6 millions de revenus annuels récurrents, 4000 clients pour son outil phare, un magazine papier trimestriel, un podcast… Des chiffres qui donnent le tournis et qui illustrent à eux seuls la success story de l’entreprise lyonnaise Digiforma.

Et pourtant, quand on pousse la porte des bureaux, perchés au 26e étage de la Tour Oxygène dans le quartier d’affaires de Lyon, la vue impressionne autant que l’ambiance étonne. Ces bureaux baignés de lumière ont tout d’une grande cour de récréation.

Des petits canards jaunes jonchent les bureaux, les fatboys invitent à la détente et les soirées déguisées succèdent aux diners raclette. Un esprit start-up assumé, sans les horaires dingues et les salaires au lance-pierre.

Mais malgré cette ambiance bon enfant, les bureaux occupés par Digiforma n’affichent pas complet. Et pour cause, les employés de l’entreprise lyonnaise ont le choix du distanciel, partiel ou total. 

Sommaire de l’article:

Travailler depuis Hambourg ou Reykjavik 

Alors que la crise de la covid-19 a démocratisé le travail à distance, les fondateurs de Digiforma n’ont pas attendu ce chamboulement mondial pour penser l’organisation de leur entreprise différemment.

« On a simplement voulu créer l’entreprise dans laquelle on avait envie de travailler », souligne Henri Morlaye, le cofondateur de Digiforma. Et cela se traduit notamment par une grande liberté accordée aux employés.

Certains travaillent en « full remote ». D’autres combinent travail et voyage. Jade Atoui, responsable de nouveaux projets, a ainsi passé une semaine en Islande en décembre et une autre à Hambourg en février.

Et certains sont tous les jours au bureau ou presque, comme Maëla Pietri, customer success manager, ou encore Oriane Dalle, développeuse. Que l’on souhaite voyager davantage que pendant ses cinq semaines de congés payés, déjeuner entre collègues, ou un peu des deux, tout est possible grâce à cette flexibilité totale.

Un moyen pour chacun d’allier épanouissement dans sa vie professionnelle et qualité de vie personnelle, en fonction de ses attentes et de ses envies. Cette quête d’équilibre entre travail et temps libre est un réel enjeu chez Digiforma qui a, par ailleurs, mené à la mise en place d’un 4/5e estival pour tous les employés.

Prendre uniquement les missions en considération

Cette grande liberté offerte aux employés pour organiser leur temps de travail à la carte permet à Digiforma d’être ultra-compétitif dans un domaine où les recrutements ne sont pas toujours aisés.

C’est d’ailleurs cette flexibilité qui a permis à Aurélie Dhaussy, directrice de projets un temps basée à Bruxelles et maintenant installée près de Lille, de rejoindre l’aventure.

Si elle compte, à terme, s’installer à Lyon pour être plus proche des équipes, le fait de pouvoir travailler à distance dans un premier temps lui a permis de faire son choix en fonction de l’intérêt des missions, sans avoir à prendre en compte les contraintes logistiques d’un déménagement précipité qui auraient pu orienter sa décision.

“On fait déjà partie du groupe”

Horaires plus souples, fatigue moindre en raison de la suppression du temps passé dans les transports, responsabilisation, meilleure concentration… Les avantages du télétravail sont multiples.

Mais lorsqu’on évoque le travail à distance et d’autant plus quand certains employés ne mettent presque jamais les pieds au bureau, la crainte du manque de cohésion au sein de l’équipe peut se faire sentir.

Notamment lorsque les nouvelles arrivées sont légion comme c’est le cas chez Digiforma qui a accueilli 8 nouveaux collaborateurs depuis le début de l’année 2022. Et pourtant, en organisant des moments forts, l’esprit d’équipe est bel et bien là chez Digiforma.

Comme le souligne Aurélie Dhaussy, “le fait d’être à distance ne met pas de distance”. Elle détaille : “On échange beaucoup entre collègues grâce à notre messagerie interne et aux visioconférences que l’on organise régulièrement. Tout le monde s’adapte et prend le temps malgré ses impératifs”.

Et des moments forts rythment l’année, comme des événements, soirées et séminaires. Et ce n’est pas parce qu’on se voit peu que les liens ne sont pas forts. “Il y a plein de gens que je n’avais jamais rencontré avant notre dernier séminaire à la montagne et tout s’est fait de manière très naturelle. On fait déjà partie du groupe”, conclut Aurélie Dhaussy.

“Ce qui soude le plus l’équipe, ce sont les temps informels”

Si cette flexibilité est tant appréciée des salariés, elle implique tout de même un management particulier surtout si l’on souhaite conserver un esprit d’équipe fort, comme c’est le cas chez Digiforma.

Quand on est séparé du reste de son équipe par de nombreux kilomètres, le sentiment d’isolement peut se faire sentir. C’est alors que l’encadrement des équipes prend tout son sens, afin d’engager et de fédérer chaque employé.

Avoir à sa disposition certains outils permet d’abolir la distance : Miro, l’outil de mindmap, pour tout ce qui a trait à l’organisation et aux process, Slack pour échanger rapidement et notamment via un channel dédié pour être certain que tous les membres d’une équipe reçoivent la même information au même moment et la visioconférence bien sûr.

Et pour Nikoleta Ionova, responsable des opérations, référente qualité et handicap, “il n’y a pas de secret ! Ce qui soude le plus l’équipe, ce sont les temps informels passés en présentiel comme les jeux, les repas, les apéros, les folles soirées et les séjours ou activités teambuilding”.

Des temps forts plus fédérateurs que le quotidien dont on a perçu tout l’intérêt chez Digiforma. Au point de recruter Julie Long, office manager, chargée de donner aux moments en présentiel toute leur dimension exceptionnelle.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :