fbpx

Diversité et inclusion : 4 mesures que tout recruteur devrait adopter


Ces dernières années, nous avons assisté à l’essor de nombreux mouvements sociaux défendant les droits des minorités et amplifiant les voix des personnes sous-représentées. Les progrès réalisés par la société se reflètent sur le marché du travail, où un nombre croissant de demandeurs d’emploi valorise l’engagement d’une entreprise en faveur de la diversité lorsqu’ils évaluent des employeurs potentiels. Dans l’esprit de la lutte contre la discrimination et de la promotion interculturelle, les recruteurs doivent aujourd’hui s’efforcer de réduire les inégalités dans les pratiques d’acquisition de talents et veiller à ce que personne ne soit disqualifié ou découragé de rejoindre une organisation en raison de son sexe, de sa nationalité, de son âge, de son orientation sexuelle, de son origine ethnique ou d’un éventuel handicap.

La création d’un environnement de travail où chacun se sent inclus n’est peut-être pas la tâche la plus facile, mais des pratiques quotidiennes peuvent favoriser des changements significatifs. Voici 4 mesures orientées vers la diversité et l’inclusion que les recruteurs peuvent prendre :
– effectuer un audit des processus d’embauche actuels
– identifier les bons indicateurs pour suivre les progrès
– revoir les descriptions de poste
– mettre en valeur la diversité dans les communications d’entreprise

Réalisez un audit des processus de recrutement actuels

Une première étape devrait consister à observer les approches d’embauche afin de détecter les forces et les faiblesses en matière de diversité et d’inclusion. Examinez les habitudes que les recruteurs ont pris, qui entravent les candidatures, les embauches ou les promotions des femmes et des personnes de couleur. Les annonces, les descriptions de poste, les méthodes de sélection des CV et les entretiens sont autant d’éléments du processus d’embauche qui pourraient être améliorés. En sachant quelle étape du recrutement repousse vos candidats cibles, vous pourrez cibler et optimiser vos actions.

Détecter nos propres préjugés inconscients et apprendre à les éliminer est la première étape vers la création d’un environnement de travail plus diversifié et d’une société plus inclusive en général.

Identifiez les bons indicateurs pour suivre les progrès

Lorsqu’il s’agit d’améliorer la diversité et l’inclusion dans les pratiques de recrutement, de nombreuses entreprises bien intentionnées ne parviennent pas à atteindre leurs grands objectifs. Cela est dû au fait que leur programme ambitieux manque de spécificité. Pour atteindre de grands objectifs, il faut des indicateurs de performance clairement définis. Posez-vous la question suivante : “Quel objectif SMART mon organisation pourrait-elle atteindre en matière de recrutement pour la diversité et l’inclusion ? Cet objectif SMART pourrait être d’atteindre la parité hommes-femmes 50/50 parmi les cadres ou d’embaucher 15 % de personnes en plus issues des quartiers au cours de l’année prochaine, par exemple.

N’oubliez pas que les objectifs qui guideront votre stratégie de diversité et d’inclusion dépendront des particularités de votre organisation et de votre secteur. Et s’il peut être tentant de vouloir tout changer, il est préférable de trouver un ou deux domaines d’amélioration par an et de s’y consacrer.

Vérifiez les descriptions de poste

De nos jours, les talents veulent pouvoir se projeter dans le contenu qu’ils consomment, et ce désir s’applique également à l’expérience de recherche d’emploi. C’est pourquoi, la formulation est importante. Les demandeurs d’emploi sont plus susceptibles de postuler à un poste s’ils peuvent facilement s’identifier dans sa description. Et cela peut être entravé par un langage involontairement excluant.

Lorsque vous rédigez une description de poste, il y a certaines choses que vous devez éviter. Si possible, abstenez-vous d’utiliser des pronoms sexués tels que “il” ou “elle” et optez plutôt pour “vous” (voire le “tu” dans les start-up), qui est plus neutre et plus direct.

Mettez en valeur la diversité dans les communications d’entreprise

Les photos et les vidéos actuellement présentées sur votre site carrière et vos médias sociaux contiennent-elles principalement des personnes de type caucasien, jeunes, séduisantes et valides ? Si c’est le cas, essayez d’intégrer davantage de diversité dans vos futurs contenus. N’oubliez pas que pour mettre en avant la diversité sur le lieu de travail, l’authenticité est de mise. Ainsi, si possible, préférez la publication de photos réelles des membres de votre équipe à celle de banques d’images, car l’utilisation de ces dernières est souvent flagrante.

Les événements annuels comme la SEEPH, la Journée internationale des droits des femmes ou le Mois des fiertés, sont d’excellentes occasions de faire entendre la voix de personnes qui pourraient être sous-représentées dans vos effectifs. La nature récurrente de ces célébrations vous laisse le temps d’élaborer un message réfléchi, profond, bien rédigé et percutant, susceptible de devenir viral et de contribuer à transformer notre culture en une culture plus inclusive.

En résumé, voici selon moi 4 mesures que tout recruteur peut prendre pour aider à attirer des candidats d’origines diverses et à constituer des équipes de plus en plus inclusives :
Tout d’abord, examinez votre stratégie d’embauche actuelle sous l’angle de la diversité et de l’inclusion. Ensuite, déterminez les paramètres de diversité et d’inclusion les plus pertinents pour votre organisation et utilisez-les pour suivre vos progrès. N’oubliez pas non plus de faire attention au langage utilisé dans les descriptions de poste. Enfin, vous pouvez communiquer votre engagement en faveur de la diversité et de l’inclusion au moyen d’images, de textes et de vidéos authentiques.


Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article