fbpx

[DIY] Des répulsifs à insectes naturels

Débarrassez-vous des petits hôtes encombrants, mais sans les tuer pour autant, car ils ont leur utilité. Vous pouvez les éloigner de votre intérieur en optant pour des méthodes naturelles sans danger pour votre santé.

Les deux recettes ci-contre sont parfaites en prévention. Mais, si vous êtes envahi par une espèce spécifique, veuillez suivre les quelques astuces plus ciblées en bas de l’article.

L’INFUSION DE LAVANDE 

Un répulsif presque universel contre les mouches, les araignées, les moustiques, les puces, les mites…

Temps 

5mn + 3 semaines de macération. Se conserve quelques semaines pour une efficacité maximale

Ingrédients (pour 1L)

1 L de vinaigre blanc

1 L d’eau

Une trentaine de tiges de lavande

Réalisation 

1 Faites macérer dans un récipient les fleurs de lavande fraîches – ou, à défaut, séchées – dans le vinaigre pendant trois semaines.
2 Filtrez, coupez avec un tiers d’eau et versez dans un vaporisateur.


LE SPRAY D’HUILES ESSENTIELLES

Temps 

3 mn pour une efficacité de plusieurs mois

Ingrédients (pour 90ML)

45 ml d’alcool à 90°
45 ml d’eau
Huiles essentielles de thym, de sauge et de lavande

Réalisation 

1 Dans un flacon vaporisateur de 100 ml, mettez 45 ml d’alcool à 90°.
2 Ajouter trois gouttes de chacune des trois huiles essentielles et 45 ml d’eau. à 90°.


REPULSIFS NATURELS POUR UNE ESPECE CIBLEE 

LES MOUSTIQUES
Créez une barrière naturelle sur les fenêtres avec des plants de géranium, de tomate ou de basilic. Les huiles essentielles (HE) de citronnelle, lavande, sauge, eucalyptus ou géranium sont aussi d’excellents répulsifs. Diffusez‑les dans l’atmosphère ou disposez quelques gouttes sur la literie. Évitez le contact direct avec la peau. Diluez 1 goutte d’HE de géranium rosat dans 1 c. à c. d’huile végétale.

LES GUÊPES
Pour les éloigner de la maison, mélangez 3 gouttes d’HE de citronnelle, 3 gouttes d’HE de lavandin, 3 gouttes d’HE de géranium et 1 goutte d’HE de girofle. Versez ce mélange dans un petit bol d’eau chaude et laissez diffuser.

LES MOUCHES
Elles n’aiment pas l’odeur des feuilles de tomate, ni celle de l’eau bouillante vinaigrée. Un rideau à franges sur l’ouverture d’une porte constitue également une bonne barrière. Comme beaucoup d’insectes, elles fuient les HE de citronnelle, de lavande et de menthe poivrée.

LES FOURMIS
Mélangez 5 gouttes d’HE de lavande, 10 gouttes d’HE de menthe poivrée et 250 ml d’alcool pharmaceutique, à pulvériser plusieurs fois par jour sur leur passage. Testez des barrières naturelles : marc de café, jus de citron, morceaux de citron moisis ou ligne de craie épaisse.

LES ARAIGNÉES
Pour les repousser, dissolvez 200 g de savon noir dans 2 l d’eau tiède. Ajoutez 8 l d’eau froide et mélangez énergiquement. Vaporisez dans la maison chaque semaine pendant un mois. Sachez toutefois que les araignées se nourrissent de mouches, de moucherons et de moustiques. Conserver quelques toiles dans les coins discrets d’une maison peut s’avérer utile.

LES PUCES
Sur un animal ou dans une literie, vaporisez un mélange de 10 ml d’HE d’arbre à thé, 10 ml d’HE de listée citronnée, 5 ml d’HE de lavandin super et 85 ml d’alcool. En cas d’invasion, faites bouillir trois gousses d’ail hachées dans 1 l d’eau, laissez infuser 12 h et filtrez. Vaporisez directement sur les puces. À refaire trois fois, à trois jours d’intervalle.

LES MITES
Le thym, le romarin, le laurier, l’eucalyptus et la menthe poivrée sont efficaces sous forme de plantes fraîches, sèches ou d’huile essentielle.
Mélangez 5 gouttes de cèdre de l’Atlas, 5 gouttes de cyprès, 5 gouttes de lavande et 5 gouttes de romarin. Imprégnez-en des petits cubes de bois ou des galets. Vous pouvez aussi suspendre dans l’armoire une branchette de camphrier ou glisser des petits sacs de lavande entre les pulls.

LES BLATTES
Désolés, mais là, il faut employer la manière forte. Pour supprimer une colonie installée, mélangez à parts égales du plâtre, de la farine blanche et du sucre en poudre. Versez ce mélange sur leur lieu de passage. Posez à côté une assiette plate avec de l’eau. En s’abreuvant après avoir ingéré ce mélange, elles seront victimes d’occlusion intestinale. Autre solution, mélangez un sachet d’acide borique acheté en pharmacie avec un peu de lait concentré sucré. Avec des gants, formez des petites boulettes à placer aux endroits stratégiques. Attention à ne pas les laisser à portée des animaux de compagnie. Débarrassez-vous des petits hôtes encombrants, mais sans les tuer pour autant, car ils ont leur utilité. Vous pouvez les éloigner de votre intérieur en optant pour des méthodes naturelles sans danger pour votre santé.


INSECTICIDES, ATTENTION DANGER!
Les composants des insecticides du commerce sont des poisons qui restent actifs des mois après dispersion. Ils imprègnent les sols, les tapis, la poussière, contaminent les aliments non emballés,
le matériel de cuisine, les gamelles des animaux…Les produits avec des pyréthrinoïdes de synthèse – diffuseurs électriques, moustiquaires imprégnées… – peuvent occasionner des irritations de
la peau et des yeux. Même les insecticides « respectueux de l’environnement » à base de pyrèthre naturel contiennent souvent des adjuvants dangereux pour les asthmatiques, les allergiques, les
femmes enceintes et les enfants.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article