Logo COBEL Le Blog
La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Économie circulaire : et si on changeait nos modes d’agir ?

Capture décran 2022 07 11 à 12.47.18 1
Découvrez la publication « Économie circulaire : et si on changeait nos modes d’agir ». L’objectif de cette note : mettre en lumière l’importance du changement de comportement dans une transition sociétale vers l’économie circulaire, en proposant des pistes et exemples pour dépasser le seul champ d’études des comportements individuels.

Les pratiques d’économie circulaire se diffusent parmi les acteurs privés et publics.  En témoignent la publication d’un paquet économie circulaire européen en 2018, la promulgation de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire le 10 février 2020 (dite « loi AGEC »), et la loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets (dite « loi Climat et Résilience »), la multiplication d’initiatives privées et associatives, la création de modules universitaires sur le sujet, etc. En France, la loi vient matérialiser un ensemble de changements et de pratiques déjà mises en œuvre, mais constitue aussi une opportunité pour amorcer une transition plus globale vers l’économie circulaire du fait de son caractère incitatif ou contraignant.  Selon l’ADEME, l’économie circulaire vise à changer de paradigme par rapport à l’économie dite linéaire, en limitant le gaspillage des ressources et l’impact environnemental des activités de production et de consommation.

La nécessité d’une telle transition a été réaffirmée par la crise sanitaire, qui a révélé l’importance de diversifier les sources d’approvisionnement et de sécuriser les opérations. Par ailleurs, ses conséquences témoignent de l’urgence de créer emplois locaux et de valoriser les ressources (matières, énergétiques, mais également les compétences et savoir-faire) présentes sur notre territoire.

L’économie circulaire doit donc devenir un principe cardinal d’organisation du vivre-ensemble. A cet effet, la loi et les instruments réglementaires plus largement ne constituent qu’un des leviers parmi une multiplicité d’outils d’accompagnement du changement de comportement. Pour obtenir la pleine adhésion des acteurs, il est souhaitable que la réglementation soit couplée avec d’autres leviers.

Dans une première partie, les différentes approches et leviers du changement de comportement sont explicitées. Dans la seconde partie, ce sont les différents piliers de l’économie circulaire selon l’ADEME qui sont étudiés au prisme des différents leviers de changement de comportement, en présentant différents exemples.

TÉLÉCHARGER LA PUBLICATION

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :