fbpx

[Édito] Les États membres suivront-ils la ligne verte tracée par l’Union Européenne ?

https://www.novethic.fr/fileadmin/Europe-union-europeenne-artJazz_01.jpg

Publié le 08 octobre 2021

ENTOURAGES

Ce Green Deal se révèle être le panache vert relatives au l’Union Européenne laquelle a changé de tonalité avec le sommet Y mettre durable du 7 octobre. Le commentaire de la Commission et sa Présidente se révèle être clair: il est instant de réorienter l’économie et la finance afin que la nature cesse régler le prix d’un type qui la ruiné. Cette ambition politique forte a convenablement du mal à dénicher un relais au sein des pays membres.

Investir durable de Europe, tel a été le titre de sommet virtuel dans haut niveau préparé le 7 octobre par la Commission Communautaire. Ouvert par la Présidente de la Commission, Ursula Von Der Leyen, il a regroupe plusieurs Commissaires, une directrice du FMI mais aussi Bill Gates, Michael Bloomberg, un président de la Don centrale chinoise & des personnalités occidentales comme le Ministre de l’environnement ultramontain ou Pascal Canfin, le président de Commission Environnement de ce Parlement. Tous disposent de eu, en matière, le même message: il convient accélérer la transformation de l’économie et la finance chacun azimuts face à l’urgence climatique et acclimatées est d’autant à vocation plus intense qu’elle se combine avec la crise environnementale plus large. Ils disposent de ainsi esquissé la stratégie post-épidémie pour obtenir Covid, basée sur un verdissement accéléré des sociétés, des infrastructures & des modes relatives au financement.    

Convaincus par rapport aux citoyens européens voulaient désormais privilégier l’action climatique sur le maintien d’une économie nuisible au climat & à la biodiversité, caci sommet laissait espérer que l’Europe se trouve être capable de tout métamorphoser: ses modes au sein de transports, son avitaillement énergétique, sa ébauché industrielle ou ton agriculture.   Afin de financer ces bouleversements radicaux, l’Union réclame une alliance, à vaste échelle entre flouze public et privé et a ainsi voulu montrer que cette dernière était prête dans déployer les instruments lancés dans le cadre du plan d’action à propos de la finance durable dans 2018. La taxonomie, par exemple, référentiel d’activités compatibles avec les buts environnementaux de l’Union, sera désormais prisée pour évaluer une part verte un ensemble de investissements décidés via l’Union. “Il y a le consensus large au sein du Green Deal sur le Parlement Européen”,   a développé Pascal Canfin. “C’est indispensable car il vous amène à customiser en profondeur une cinquantaine de lois structurelles” .  

  “Je suis inquiet de voir ces débats électoraux centrés sur des en panne nationales”

Pendant quelques heures, personnes pouvait imaginer sommaire l’Europe arriverait de COP 26 grace à une énergie prometteuse capable de bousculer l’inertie climatique qui domine dans de nombreux contrées. Mais comment ce faire sans un soutien actif un ensemble de pays membres? “Je suis inquiet de voir ces débats électoraux centrés sur des en panne nationales”, a souligné Werner Hoyer, le président de la Banque Communautaire d’Investissement. Il figurait ainsi la France qui présidera l’Union européenne dès janvier pour six paye. Or pas de Vert Deal dans le rencontre public, pas de priorités climatiques dans les plans de formation en malgré les malchances à répétition, pas de acclimatant pour reprendre ces 12 propositions concernant le plan Climat de prochain quinquennat portées à la fin de l’été.

Cette France ferme les frontières mentales & s’est lancée au sein de une étrange politique présidentielle qui discute si peu d’avenir aux citoyens. Toutefois l’Union a pris le parti de le réaliser avec un très grand programme de visites médicales des Européens intitulé la Conférence pour l’avenir de l’Europe . Le sommet du 7 octobre en faisait pièce.  

Anne-Catherine Husson-Traore,     @AC_HT , Directrice globale de Novethic

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article