La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Effondrement d’un glacier en Italie, typhon en Chine, canicule… un week-end catastrophe sous le signe du changement climatique

https://www.novethic.fr/fileadmin/glacier-italie-istock.jpg
glacier italie istock

Publié le 04 juillet 2022

ENVIRONNEMENT

Ce week-end, des évènements extrêmes liés au changement climatique se sont enchaînés partout dans le monde. Alors qu’un glacier s’est effondré en Italie après un record de chaleur, un typhon s’est abattu sur la Chine. Autant de phénomènes qui nous rappellent l’urgence à agir et à s’adapter comme à Sydney, en Australie, où les autorités ont préféré évacuer des milliers d’habitants en prévention de pluies diluviennes. C’est le second épisode de ce type depuis mars. 

Un glacier s’effondre après un record de chaleur 

C’est une vidéo impressionnante qui a été diffusée sur les réseaux sociaux. On y voit de la neige mêlée de roche dévaler les pentes d’une montagne dans un bruit fracassant. Ces images correspondent à l’effondrement d’un énorme bloc du glacier de la Marmolada, le plus grand des Alpes italiennes, le dimanche 3 juillet. L’avalanche a provoqué la mort de six personnes et en a blessé huit. Ce terrible évènement s’est produit alors que la veille, samedi 2 juillet, la température a atteint 10 degrés au sommet, un record. Selon Renato Colucci, un spécialiste des glaciers cité par l’agence italienne AGI, ce phénomène “est appelé à se répéter”, car “depuis des semaines les températures en altitude sur les Alpes sont bien au-delà des valeurs normales”.

Selon le scientifique “la chaleur extrême des derniers jours (…) a vraisemblablement produit une grosse quantité d’eau liquide provenant de la fonte du glacier et s’accumulant à la base du bloc” qui s’est ensuite effondré faute de soutien. Selon le rapport du Giec paru le 1er mars, la fonte des glaces et neiges est l’une des dix menaces majeures causées par le réchauffement climatique, perturbant les écosystèmes et menaçant certaines infrastructures.

Au Japon, une canicule précoce et historique 

C’est l’une des pires vagues de chaleur jamais enregistrées. Samedi 2 juillet, pour la 8ème journée consécutive, le mercure a atteint 35°C à Tokyo, marquant un record datant de 1875, date du début de l’enregistrement des températures. D’autres villes ont suffoqué sous la chaleur comme à Isesaki dans le centre du pays, avec 40,2°C.

C’est la température la plus chaude jamais observée au Japon pour un mois de juin, remarque le Washington Post. Cette vague de chaleur est particulièrement précoce et intense, alors qu’au Japon, la saison des pluies débute généralement en juin jusqu’à la mi-juillet. Cette année, la saison des pluies a ainsi été considérablement écourtée, ne durant que 21 jours. 

Un typhon coupe en deux un navire en Chine

Ils étaient 30 individus à bord d’un navire mais seulement trois d’entre eux ont pu être sauvés. Samedi 2 juillet, un typhon, nommé Chaba, s’est abattu en Mer de Chine méridionale à l’endroit où se trouvait le navire. Des vagues de 10 mètres de haut et le vent, approchant les 150 km/h ont coupé en deux le navire.  Il “a subi des dommages importants et s’est brisé en deux morceaux”, a précisé le Hongkong Government Flying Service. Des images fournies par les autorités de Hongkong montrent une personne en train d’être hélitreuillée tandis que des vagues s’écrasent sur le pont du navire à moitié submergé.

Les prévisionnistes ont mis en garde contre des précipitations records, le typhon étant susceptible d’apporter des pluies extrêmement fortes qui pourraient battre le record de précipitations, a déclaré Gao Shuanzhu, prévisionniste en chef du centre météorologie national à Reuters. S’il faut être prudent sur les liens entre typhon et réchauffement climatique, plusieurs études montrent que ce dernier renforce leur intensité. 

En Australie, des milliers d’habitants évacuent face aux inondations 

Les habitants de Sydney n’ont eu qu’un cours répit. Alors qu’en mars dernier, la capitale économique de l’Australie a été submergée par des inondations monstres, les autorités ont appelé les milliers d’habitants à évacuer leurs foyers, devant la menace d’un nouvel épisode de pluies torrentielles. “Il s’agit d’une situation d’urgence menaçant des vies”, a alerté Stephanie Cooke, ministre des Services d’urgence de l’État de Nouvelle-Galles du Sud.

L’Australie est particulièrement éprouvée par le changement climatique, régulièrement frappée par des sécheresses, des feux de forêt dévastateurs, sans compter des inondations répétées et de plus en plus intenses. Avec le réchauffement de la planète, l’atmosphère contient plus de vapeur d’eau, augmentant les risques d’épisodes de fortes précipitations, selon les scientifiques. Ces pluies, associées à d’autres facteurs liés notamment à l’aménagement du territoire, favorisent les inondations. En mars, les inondations causées par de fortes tempêtes ont dévasté l’ouest de Sydney et fait 20 morts.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :