fbpx

Égalité entre les femmes et les hommes : les bons résultats du groupe La Poste


Photo Pixabay

Photo Pixabay
Le groupe La Poste se place dans le peloton de tête des entreprises françaises les plus en pointe en matière d’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, grâce notamment à ses actions en matière d’égalité salariale. Pour la troisième année consécutive, le groupe présidé par Philippe Wahl a en effet obtenu un score de 94 sur 100 à l’index d’égalité entre les femmes et les hommes, piloté par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Intégré dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, cet index prévoit cinq critères de notation : l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes, l’écart des taux d’augmentations individuelles, le nombre de salariées augmentées à la suite de leur congé maternité, la parité parmi les dix plus hautes rémunérations, et l’écart des taux de promotion.

Dans le détail, le groupe La Poste compte 52,5% de femmes au sein de ses effectifs, ainsi que 51,5% au sein de l’encadrement, et 39,1% parmi les cadres dirigeants et stratégiques. Des chiffres qui font de La Poste l’un des groupes pionniers en France en matière d’égalité professionnelle, « une valeur inscrite de longue date dans les valeurs et les politiques de La Poste », souligne l’entreprise.

Le réseau parité « Un.e » pour encourager les échanges

Le groupe La Poste, à travers son 4e accord égalité professionnelle signé pour la période 2019-2022 avec plusieurs organisations syndicales, souhaite encore progresser en ce qui concerne la part des femmes parmi les cadres stratégiques et dirigeants, la lutte contre le sexisme et les violences, ainsi que le renforcement de la mixité dans tous les métiers. À ce titre, un réseau parité baptisé « Un.e » a été lancé en octobre 2019 pour encourager les échanges et la réflexion au sein du groupe.

Piloté par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, l’index de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes doit être publié chaque année au 1er mars par toutes les entreprises françaises de plus de cinquante salariés. Les résultats des entreprises de plus de mille salariés sont rendus publics sur le site du ministère. En 2020, la moyenne des entreprises de plus de mille salariés s’élève à 87 sur 100.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Podcast QHSE, RSE, Management

Recevez notre petit journal :

Open chat