fbpx

En quelques mois le Val-de-Marne organise le don de 43 tonnes de fruits et légumes



Creative Commons, Pixabay

Creative Commons – Pixabay

De l’aide élémentaire mais du coup simple à quantifier. En partant de la que la crise Covid-19 a des conséquences sur les ménages très fragiles, les joueur sociaux notent notre augmentation des incidents inquiétantes de pauvreté. Et notamment un ensemble de manques dans l’approvisionnement alimentaire. Un constat très répandu laquelle a motivé un ensemble de collectivités à s’engager. «  Depuis mieux d’un an, un Département se concentre pour venir sous aide aux Val-de-Marnais et aux Val-de-Marnaises les plus fragilisé. es par la crise due à la Covid-19. Indéfectible à ses courages de solidarité et d’entraide, il distribue constamment des denrées comestibles et des produits concernant le première nécessité dans celles et ceux qui sous ont le il deviendra inutile, en partenariat au moyen des associations caritatives   » explique certainement Conseil départemental.

 

Les villages congé qui sont obligés au sein de rester fermer disposent de ainsi donné à eux stocks aux Resto du cœur bien qu ’une distribution du fruits et fruits a été organisée. «  Dès les premiers jours de premier confinement, sous réponse aux contrariétés financières de nombreux. les Val-de-Marnais et Val-de-Marnaises, le Département s’est mobilisé en octroyant des fruits, un ensemble de légumes et outils de première nécessité à celles et ceux laquelle en avaient un plus besoin. Il s’est pour cela appuyé concernant plusieurs associations oblatives du département, comme le Secours renommé français, les Restos du coeur, une Croix rouge mais également des associations à vocation plus locales comme J’aide la chance, Action Union Solidarité, Miss Oumy, etc. Des libéralité ont également existé faits à des alimentations solidaires, des bourses alimentaires ou encore un ensemble de structures hospitalières du genre le CHU Henri Mondor.     Depuis fin novembre 2020, 43 centaines de fruits mais aussi légumes ont de ce fait été distribués, au sein de 31 villes de Val-de-Marne. Le Havre de paix a collaboré à cet effet avec 78 coentreprises, résidences étudiantes & résidences sociales. Les 43 tonnes disposent de permis de effectuer 13 000 panier et ont joui à 43 000 val-de-marnais   » explique ce département.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article