La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Environnement : quel bilan pour 2022 ?


L’Europe lutte contre la déforestation importée


Crédit : Pixabay

Crédit : Pixabay

De l’année 2022, côté environnement, on retiendra sans doute surtout les événements météorologiques extrêmes, entre records de chaleur, incendies et inondations. Raison de plus pour en faire encore plus et plus vite pour la planète. Quelques bonnes décisions ont tout de même été prises en 2022.

Ainsi, l’Union Européenne a décidé de lutter contre la déforestation importée en exigeant des importateurs de prouver que leurs produits ne contribuent pas à la déforestation. Café, viande, huile de palme… La liste est longue. Il a par ailleurs été décidé durant la COP15 pour la biodiversité de parvenir à protéger 30% des terres, mers et océans de la planète bleue qui nous accueille. En parallèle, la COP 27 aura été l’occasion de créer un fonds destiné à ce que les pays les plus riches prennent en charge les dégâts engendrés à travers le monde par le changement climatique dans les pays du Sud.


Un “Green deal” outre-Atlantique

Mais c’est aussi du côté des plus grands pollueurs de la planète qu’il faut que les choses bougent. Justement, les États-Unis ont annoncé investir 370 milliards de dollars pour le climat, afin de financer la transition écologique du pays. Un gigantesque « green deal » avec pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet du pays de 40% d’ici 2030.  

Alors que les États-Unis sont le deuxième plus gros émetteur de CO2 au monde après la Chine, c’est une annonce clé, dont il faudra suivre les effets. En attendant que d’autres grands pays, tels que la Chine ou l’Inde s’engagent dans la même voie… La bonne résolution de 2023 ?
 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article