fbpx

Focus sur le radon, ce gaz émis par les sols –

https://www.preventica.com/images/news/revue/radon-schema.jpg

securite-au-travail – Risques chimiques

/

A l’origine de plusieurs cancers broncho-pulmonaires, le radon est un gaz radioactif naturel émanant du sol. Il est possible de mettre en place des actions de prévention simples pour limiter les risques qu’il engendre.

On lui attribue environ 3000 décès par an en France. Le radon est un gaz émis par les sols en concentration plus ou moins importante en fonction de leur nature. Dans un document qu’il a produit, l’INRS indique que puisque le radon provient du sol, sa concentration va être plus élevée dans les parties basses des bâtiments ou dans les lieux de travail spécifiques situés en sous-sol comme les tunnels, les cavités souterraines, les grottes…

Des actions simples peuvent amener à diminuer la concentration de radon dans une bâtiment. Il s’agit par exemple :

  • – d’aérer régulièrement les locaux
  • – de vérifier l’état et l’efficacité de la ventilation existante (naturelle ou mécanique) et corriger des éventuels dysfonctionnements
  • – d’améliorer l’étanchéité des voies d’entrée (fissures, trappes, passages de canalisation…)
  • – d’améliorer l’aération naturelle du soubassement

Pour mener des actions de prévention sur les risques liés au radon, des subventions existent à destination des entreprises de moins de 50 salariés. Cette aide financière « Subvention TPE radon » est destinée l’évaluation ou à la prise en charge du risque lié à ce gaz.

Déjà disponible auprès des Carsat Centre-Ouest et Bretagne, et bientôt, auprès de la Carsat Auvergne, la subvention peut être utilisée pour réaliser une expertise radon, des travaux de réduction du niveau d’exposition ou encore acquérir des dispositifs de surveillance.

L’INRS rappelle également que l’obligation d’évaluer le risque d’exposition au radon dans les locaux de travail situés en sous-sol ou rez-de-chaussée de bâtiments concerne l’ensemble des entreprises françaises. Lorsque cette évaluation conclut au risque de dépasser un niveau de référence de concentration en radon, des mesurages doivent être effectués dans les lieux concernés pendant deux mois minimum et de préférence pendant la période hivernale.

En savoir plus :

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :