fbpx

« Franc Jeu 2021 » : journée internationale de l’Agence mondiale antidopage



Creative Commons, Pixabay

Creative Commons – Pixabay

La lutte opposé à le dopage pas se résume point à la seule répression. Mais aussi à la campagne intensif de sensibilisation pour que les mauvaises pratiques disparaissent. «  L’Agence mondiale antidopage (AMA) célèbre (le 9 avril nouveau ndlr) la Jour Franc Jeu 2021 avec les sportifs, ces organisations nationales mais aussi régionales antidopage, ces fédérations sportives, ces organisateurs de vastes manifestations et les autres acteurs de communauté antidopage sur la planète. Cette année, la sessions s’articule autour de le sujet: « Qu’est-ce uniquement le Franc Divertissement signifie pour vous? » Depuis 2014, l’AMA et la communauté internationale antidopage soulignent tous les ans en avril cette Journée Franc Divertissement, une journée qui a pour vocation de sensibiliser les sportifs, un public et les autres parties prenantes à l’importance touchant à protéger le sport propre   » explique le présenté de l’AMA.

 

Depuis 2013, une journée a afin de objectif de faire discuter de ce thème. Et de convaincre sommaire l’exigence en la matière se révèle être bénéfique pour la important sportive et pas une fixette répressive.  

«  Comme les défis uniquement nous devons remporter dans la lutte opposé à le dopage, nous reste optimiste dans l’égard du sport propre. Nous endettons aux sportifs des quatre coins du gobe de leur fournir l’occasion de concurrencer sur un terre de jeu équitable afin de nous impressionner mais aussi nous étonner via leurs prouesses mais aussi leur sens de ce franc jeu. Vous devrons relever d’autres défis en cours au sein de route, mais, sous cette Journée Franc Jeu, je suis convaincu que si vous travaillons ensemble en esprit de attention, nous parviendrons dans renforcer encore des sites mondial antidopage au téléphone bénéfice de plusieurs sportifs  », a affirmé un président de l’agence, Witold BaNka.

«  Pour moi, le commentaire de Franc Passe-temps est centré au seins des sportifs qui se respectent eux-mêmes, laquelle respectent leurs pairs et qui respectent ces règles antidopage pour protéger les vertus du sport minutieux   » abonde le directeur de l’organisation, Olivier Niggli.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article