fbpx

France et Canada renouvelle leur partenariat sur le climat et l’environnement



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

En juin dernier, Emmanuel Macron et le Premier ministre canadien Justin Trudeau avaient prévu de renouveler le partenariat entre la France et le Canada sur l’environnement. C’était à l’occasion du G7 et les deux chefs d’Etat avaient vu dans leur association sur le sujet un moyen de souligner l’importance des coopérations internationales sur les questions climatiques. Quelques semaines plus tard, c’est chose faite. « Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et son homologue canadien, l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, ont renouvelé le Partenariat France Canada de 2018 sur le climat et l’environnement qui va guider la prochaine étape de notre action climatique conjointe » affirme le ministère français par communiqué.

 

Parmi les thèmes privilégiés la protection de la biodiversité, la neutralité carbone d’ici 2050 et la lutte contre le changement climatique. « Le premier partenariat avait été annoncé par les deux chefs d’État en 2018 afin de soutenir et accélérer les progrès internationaux vers la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris à travers une série d’actions concrètes. S’appuyant sur le succès du Partenariat, la France et le Canada continueront de travailler ensemble sur plusieurs nouvelles initiatives qui soutiendront la transition mondiale vers une économie à faibles émissions de carbone, mobiliseront l’action contre la perte de biodiversité et offriront un forum de partage d’expériences pour la mise en œuvre d’actions climatiques ambitieuses, y compris sur la tarification du carbone » ajoute le texte.

 

Les deux ministres ont annoncé une collaboration accrue sur les expériences d’élimination du charbon, la lutte contre les déchets plastiques dans les océans et la reprise verte post covid avec des investissements dans l’industrie ou la protection de la nature. Des positions de principes très symboliques et dont on peine encore à saisir l’impact concret dans le domaine de la recherche ou de la coopération internationale puisque la France et le Canada sont déjà alignés sur une position commune depuis des années. 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article