fbpx

Fuite d’une cuve et coloration de la Seine à Rouen



Creative Commons, Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Le nouvel incident environnemental à Rouen. Ce 22 mai, cette Seine a tenu une coloration bleue sur une superficie d’environ 500 m2 à cause du déversement d’une substance toxique  ont relevé ces autorités locales. «  Il s’agirait d’une pollution à tous les pesticides due de fuite  d’une cuve qui appartiendrait dans une entreprise de trimbalages située chemin au sein de Croisset à Canteleu, selon la Métropole Rouen Normandie. «  Cette pollution de Seine, dont nos équipes ont eu connaissance chahut 22 mai, se présente comme un nouveau scandale  », s’exaspèrent Nicolas Mayer-Rossignol, président de la  Métropole Rouen Normandie, et Charlotte Goujon, vice-présidente en charge un ensemble de risques industriels et la santé. «  D’après nos informations, une marchandise pesticide hautement toxique et extrêmement soluble dans l’eau se situerait en cause: un néonicotinoïde thiaméthoxame. Il existe pourtant interdit dans notre pays depuis juillet 2018! Les fortes pluies auraient favorisé l’écoulement du produit jusqu’à une Seine  »  rapporte l’édition logement du site  Actu. fr.

Conscients que c’était la deuxième fois en peu une minute que Rouen faisait la une territoriale des journaux afin de un incident environnemental, la métropole possède pris très le sérieux l’incident. La plainte contre Grossier a été déposée avec sa collectivité qui connaît également rendu collectif une demande envoyée à la préfecture dans Seine Maritime touchant à rendre public les éléments de l’enquête tout au long:   «  Pourquoi cette société stocke des produits pour lesquels vous trouverez l’utilisation est interdite? Quels sont ces effets concrets à propos de la Seine de la pollution, pour les multitude, la faune, une flore? Quelles calamité sont envisagées? Quels types mesures pour parfaire le contrôle des sociétés et des produits stockés? Il est absolument essentiel de rétablir un lien optimisé de confiance.   » Pour le instant les prélèvements effectués ont détecté la pollution en dessous de ce seuil dangereux dans le but de faune aquatique, peut expliqué la prefecture.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Les dernières publications :