La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Grand Prix ACF Autotech 2022 : 3 projets novateurs pour une mobilité plus verte

En termes de mobilité, qui aura la meilleure idée ? Chaque année, l’Automobile Club de France et l’ESSEC Automobile Club organisent un concours de start-up. Objectif : faire émerger les meilleures idées pour le secteur automobile. Pour l’édition 2022 du Grand Prix ACF Autotech, dont la phase finale s’est tenue ce jeudi 14 avril 2022, pas moins de 76 sociétés ont présenté leurs projets. Parmi elles, près de la moitié (48 %) étaient étrangères. Une preuve de l’intérêt porté à ce prix et à la visibilité qu’il confère.

Cette année, c’est le français Geolith qui a été désigné comme le lauréat du Grand Prix ACF. Ce prix récompense les startups les plus avancées dans leur développement. Cette société, dont WE DEMAIN vous avait parlée il y a peu, innove avec sa méthode d’extraction et de recyclage du lithium propre en faveur d’ une énergie durable. Geolith réussit à filtrer les eaux saumâtres pour en retirer de nouvelles ressources en lithium dans des lieux jusqu’à présent inexploités (comme la vallée du Rhin, par exemple). Cette innovation, qui s’inscrit en faveur de la transition énergétique, est un nouveau modèle de valorisation des ressources souterraines. Et une avancée respectueuse de l’environnement qui méritait d’être récompensée.

Les lauréats du Grand Prix ACF Autotech 2022 entourés par le jury. Photo : Quentin vaquez/
Les lauréats du Grand Prix ACF Autotech 2022 entourés par le jury. Photo : Quentin vaquez/

Une start-up américaine et une autre indienne récompensées par le Grand Prix ACF Autotech

Deux autres lauréats ont été désignés lors de cette soirée de remise des prix. La firme américaine Serinus Labs a reçu le Prix Pionnier ACF, qui récompense les startups en début de développement. Elle développe un système de surveillance technique pour analyser et contrôler la qualité du SOH (State of Health ou état de santé) des batteries Li-ion. Serinus Labs a mis au point des capteurs très performants pour évaluer ce SOH, qui est un indicateur du vieillissement de la batterie.

Enfin, une start-up indienne, Racenergy, a reçu la Mention GPACF GreenTech, qui récompense les projets les plus impactant pour l’environnement. Cette jeune société a mis au point des batteries interchangeables et rétrofit. Elles équipent des véhicules à trois roues, aussi appelés tuk-tuk, transformant en véhicules 100 % électriques.

Ces petites batteries (9 kilos chacune) sont particulièrement efficaces et se rechargent rapidement. En outre, Racenergy développe aussi tout un réseau de stations de recharge. Le but est de limiter au minimum les temps d’immobilisation des véhicules pour refaire le plein d’énergie. A la clé, une solution avec une empreinte carbone moindre que les moteurs thermiques. Et un gain de revenus pour les chauffeurs dont la précarité est réelle.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :