fbpx

Green Man : Itinéraire d’un éco-terroriste

Dans l’Idaho, land de l’ouest au sein de l’Amérique du Continent, un barrage arrive de sauter, affranchissant la Snake Coincer du réservoir site sur lequel elle était réserve. Résultat: la possibilité à destination des saumons de migrer à nouveau, toutefois un bilan humain  fort de 12  tête de turcs au moins et la perte matérielle qui plus est de 2  abondamment de dollars. Postérieurement au sabotage de oléoducs, le bombardement d’une usine chimique, l’attaque d’installations nucléaires…, le sixième incident sur la l’espace de 2010, revendiqué par le mystérieux Green Man dans une lettre-manifeste, n’a pour aboutés que de cotiser à sauver le globe de son pire ennemi: l’Homme.

Cet éditorial a initialement existé publié dans WE DEMAIN n°35 . Actuellement disponible sous kiosque et en ce qui concerne notre boutique sur internet .

“Green Man”, par David Glass, éd Ces Arènes.

Afin de arrêter le militant pro-environnement, 300  représentants du FBI se trouvent être mobilisés. Parmi leur apport: Tom Smith, cocotte recrue, diplômé au sein de Stanford et de l’Institut technologique de Californie. Doué d’une imposant empathie, il arrive à se projeter dans l’esprit touchant à ce justicier radical. Alors que l’unité en charge de la traque a trouvé le premier indice donnant la possibilité de remonter jusqu’à Green Man, celui-là commence à douter du bien-fondé proposent un sa croisade. David Klass, auteur un grand nombre de scénarios pour Hollywood, met en pèse-personne, dans ce thriller haletant, le poids pour obtenir quelques attentats d’un illuminé écologiste devant celui de l’empreinte humaine sur l’écosystème global.

Pelouse Man, par David Klass, traduit de l’anglais (états-Unis) par Rémi Boiteux, éd. Les  Arènes, 350 sites, 22 euros. Sortie ce 23/09.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :