Logo COBEL Le Blog
La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Heineken va fermer sa brasserie, la dernière de cette taille dans la banlieue de Strasbourg



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

On ne sait pas encore le sort qui sera réservé aux 220 employés de Heineken du site. En revanche Heineken n’a laisse aucune place au doute quant à la fermeture de sa brasserie de Schiltigen dans la banlieue de Strasbourg. L’annonce a été faite lundi 14 novembre par le groupe qui promet un plan social négocié et des propositions de sauvegarde d’emplois. 

« Heineken justifie l’arrêt de cette activité par « les nombreuses contraintes auxquelles est soumis le site », son enclavement en centre-ville qui « empêche tout agrandissement », ses « coûts de production trop importants du fait de certains équipements vétustes » et sa « stratégie de diversification industrielle qui n’a pas porté ses fruits ». Les volumes produits à Schiltigheim seront transférés vers les deux autres sites de production français, à Mons-en-Barœul et Marseille, qui bénéficieront d’un plan d’investissement de 100 millions d’euros en vue notamment de leur agrandissement et de « l’amélioration de la performance environnementale ». La bière de marque Fischer, brassée en Alsace « depuis 1821 » et dont l’identité alsacienne est un argument marketing, restera produite localement, dans une « microbrasserie » » précise Le Monde .

La portée symbolique de l’annonce est forte mais elle ne signifie pas pour autant que le secteur des bières alsaciennes se porte mal. « Heineken, deuxième plus gros brasseur mondial derrière AB InBev, avait enregistré en 2021 un bénéfice net de 3,32 milliards d’euros, après des pertes de 204 millions d’euros en 2020, année marquée par la pandémie de coronavirus » rappelle quotidien français. 

Le groupe explique de son côté voir ses parts de marché baisser notamment en raison de la concurrence des petites brasseries. Ces dernières années, la popularité de la bière s’est accompagnée avec la multiplication des petites brasseries ou des producteurs traditionnels. Une concurrence éclatée mais qui a des conséquences très pratique sur les habitudes de consommation de bières au dépend des industriels.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :