fbpx

Humain, cheval, ce qui nous lie

Il y a 6 000 ans, l’humain apprivoisait son premier cheval. Depuis, l’un et l’autre sont inséparables et écrivent une histoire commune, pour le meilleur et pour le pire : les chevauchées fantastiques, les guerres, les migrations, l’agriculture, l’hippophagie, les mines, l’équitation… Si bien que la société serait aujourd’hui totalement différente si ces deux espèces ne s’étaient pas rencontrées.
Parcourons au triple galop 60 siècles de vie commune.

Au sommaire du numéro 163

1 / EDITO lettre d’amour à mon banquier // Les zapatistes débarquent !
3 / Campagne d’abonnement : l’âge de faire a (encore) besoin de vous !
4 / Grèce : squatter pour se reconstruire une dignité / Portrait : un jeûne à 74 ans
6-7 / Reportage : dans les baguettes d’un voyeur d’eau
12-13 / Portfolio à Madagascar, sortir du bidonville par les champs
14-15 / Actus : dans les Vosges, un circuit automobile bidon / Lactalis nous prend pour des bleus
16-17 / La lorgnette : journal coopératif cherche rotatives indépendantes / Dès qu’orange s’en allera, eugène remangera
18 / L’atelier
20-21 / Fiches pratiques : le wax créatif des origines à nos jours

Dossier 4 pages : Humain, cheval, ce qui nous lie

Il y a 6 000 ans, l’humain apprivoisait son premier cheval. Depuis, l’un et l’autre sont inséparables et écrivent une histoire commune, pour le meilleur et pour le pire : les chevauchées fantastiques, les guerres, les migrations, l’agriculture, l’hippophagie, les mines, l’équitation… Si bien que la société serait aujourd’hui totalement différente si ces deux espèces ne s’étaient pas rencontrées.
Parcourons au triple galop 60 siècles de vie commune.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :