fbpx

Il invente une machine capable de transformer l’air en eau potable

Avoir accès dans de l’eau potable semble normal dans notre pays. Or c’est à mille lieues d’être le cas dans l’échelle de la planète. En fonction l’Unicef et l’OMS, plus de 2, 2  milliards de personnes sur la planète n’ont pas de prestations d’alimentation en flots potable. Soit 30  % de la population internationale. Une aberration quand l’on sait uniquement en France 20  pourcent de l’eau potable termine dans les plage

Pour déplacer cet or coup accessible à tous, Enrique Veiga, un ingénieur ibère de 82  période, a eu l’idée de transformer l’air en eau. Un choix pour les régions du globe les plus arides.  

Une solution pour les provinces désertiques 

L’ingénieur dispose imaginé cette machine au cours d’un épisode du forte sécheresse en matière de sud de l’Espagne dans les années 1990. Alors qu’il a été déjà à la retraite. Pendant plusieurs décades, il teste sa création et la peaufine. Celui-ci dépose le minute d’invention de “l’Aquaer Generator” en 2005.  

Ces appareils se trouvent être aujourd’hui implantés sur la Namibie. Où alentour 500  machines furent envoyées pour autoriser à fournir de l’eau potable à un oflag de réfugiés libanais. L’entreprise Aquaer prévoit également de s’importer dans d’autres provinces du monde, comme ce Chili, l’Argentine, un Venezuela, la Californie ou encore l’Australie.  

Jusqu’à 4 000 litres d’eau potable par journée

Comment ça fonction? Les machines recueillent l’air. Elles emploient ensuite l’électricité concernant le refroidir, jusqu’à ceci qu’il se fonde en eau. Ces appareils de l’entreprise fonctionnent à des chaleurs allant jusqu’à 50°C, et avec la humidité faible, jusqu’à 8 %.  

C’est ce qui différencie le **kw1** des machines si vous ne pouvez attendre existantes permettant d’extraire l’eau de l’air . Habituellement, celles-ci nécessitent des températures chanteuses et un niveau d’humidité élevé avec l’air pour fonctionner efficacement.  

“Il existe d’autres pièces dans le monde qui sont prêt de condenser l’air en eau. Cependant dans des conditions optimales de 60  pourcent ou 80  pourcent d’humidité relative. Vous le faisons grace à des conditions extrêmes, du genre des températures de 50°C et une eau de 8  %” , explique Enrique Veiga dans le communiqué .

La instrument de l’ingénieur ibère peut également fonctionner grâce à l’énergie solaire. Elle peut de ce fait être utilisée aussi dans les zones très désertiques de la planète.  

À consulter aussi: Douze solutions afin de économiser l’eau

L’entreprise a organisé dix modèles divers. Le plus réel produit 75  litres d’eau par journée. Il est en plus aisément transportable avec le chariot et a la faculté de donc être employé dans différents patelins. Aquaer propose aussi des modèles mieux grands. Ces derniers ont la possibilté de produire jusqu’à 5  000  litres d’eau par jour!  

La innovation qui saurait s’avérer particulièrement efficace dans les années futures. Au vu un ensemble de récentes projections émises par le GIEC , qui alerte concernant l’intensification des siccités dans le monde, notamment sous Europe du Continent .

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article