fbpx

Incendie : dans le Var, plus de 5 500 hectares déjà partis en fumée

https://www.novethic.fr/fileadmin/000_9LA2EV.jpg

Publié le 17 août 2021

ENVIRONNEMENT

Le département du Var est actuellement touché par un incendie dévastateur qui s’est déclenché lundi 16 août. Malgré les importantes forces mobilisées, parmi lesquelles 900 pompiers, plusieurs canadairs et avions bombardiers d’eau, le feu n’est pas encore maîtrisé. Quelque 10 000 personnes ont été évacuées. 

C’est à ce jour le plus gros incendie ayant frappé la France cet été.  Le 16 août, un violent feu de forêt s’est déclaré dans le sud du département du Var, à une centaine de kilomètres au nord-est de Toulon. Attisé par un violent mistral dès la tombée de la nuit, le feu avait déjà détruit 5 500 hectares de forêt mardi après-midi dans l’arrière-pays de Saint-Tropez. 

Quelque 900 pompiers ont été mobilisés, ainsi que 3 hélicoptères bombardiers d’eau, 4 canadairs ainsi que deux avions Dash, des monstres des airs capables de transporter jusqu’à 10 000 litres d’eau. Si le feu n’a toujours pas été maîtrisé mardi après-midi malgré les 200 largages, il progresse cependant moins vite que la veille en raison d’une météo plus clémente.  Emmanuel Macron et le ministre de l’Intérieur Gérald Darminin sont attendus sur place mardi après-midi pour rencontrer les acteurs sur le terrain.

Au moins 19 personnes ont été intoxiquées et trois personnes légèrement blessées, selon un “bilan très provisoire“, a précisé le préfet du Var sur France Bleu Provence. Environ 10 000 personnes ont été évacuées préventivement dans les communes avoisinantes, dont au moins douze campings alors que celui de Charlemagne, à Grimaud, a été entièrement brûlé. Les fumées de l’incendie ont provoqué un épisode de pollution atmosphérique en Corse. 

Risque d’incendie “très sévère” dans le Var

Les actions de lutte et de sauvetage sont rendus complexes par l’étendue du chantier et des secteurs encore très difficilement accessibles“, a souligné dans un communiqué de presse la préfecture mardi matin. De nombreux axes de circulations ont été coupés et l’ensemble des massifs forestiers du Var a été placé en risque d’incendie “très sévère” pour mardi et mercredi et leur accès est “strictement interdit“.

Le feu de forêt risque d’avoir de graves conséquences pour la biodiversité locale. “La réserve naturelle de la plaine des Maures a été dévastée pour moitié“, déplore à l’AFP Concha Agero, directrice-adjointe de l’Office français de la biodiversité mardi matin. “C’est une catastrophe, car c’est l’un des derniers spots abritant la tortue d’Hermann“, une espèce en voie d’extinction en France.

Le mistral arrivé sur la Provence lundi a nourri plusieurs autres feux le 16 août, aux portes de Marseille notamment, à l’entrée du parc national des Calanques, ou dans le Var encore, vers la presqu’île de Giens. Ces deux incendies ont par contre été fixés. Avec les très fortes chaleurs et le vent cet été, les graves feux de forêt se sont multipliés sur le pourtour méditerranéen, comme en Grèce, en Turquie et plus récemment en Algérie ou encore au Maroc.

Pauline Fricot avec AFP

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article