La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Incendies : la Bretagne durement touchée cet été


Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

La Bretagne découvre un fléau jusqu’ici très méridional. 300 hectares de végétation ont brulé les 6 et 7 aout dans le Finistère et le Morbihan. Des dégâts qui s’ajoutent au 1 700 hectares déjà calcinés le mois dernier. « Dans le Finistère, des incendies dans les monts d’Arrée, déjà touchés en juillet par d’importants feux, ont brûlé près de 250 hectares de végétation. Dans le secteur de Brasparts, «le feu est fixé mais pas maîtrisé», a indiqué la préfecture du Finistère dans un communiqué, avec 225 hectares qui ont déjà brûlé. Plus de 200 pompiers sont présents sur site, d’après la même source. Sur le secteur de Brennilis, le feu est fixé, avec 15 hectares brûlés et 40 pompiers sur place. Des pompiers d’autres départements sont venus en renfort, notamment en provenance d’Ille-et-Vilaine, des Côtes-d’Armor, du Calvados, de la Mayenne et de l’Orne » explique l’Agence France presse, s’appuyant sur les informations préfectorales, dans une dépêche largement reprise.

A l’image de cette sécheresse intense qui dépasse les zones habituelles du sud de la France, les incendies sont un fléau national. Mais le cas de la Bretagne est particulièrement révélateur d’une tendance globale : « Les incendies, habituellement rares en Bretagne, avaient déjà détruit en juillet plus de 1700 ha de landes, de sapinières et de feuillus sur les monts d’Arrée, site naturel remarquable. Dans le département du Morbihan, les feux ont ravagé 75 hectares de végétation samedi et durant la nuit de samedi à dimanche. «Un feu à Meucon est parti cette nuit et il est désormais fixé, les derniers incendies de Locoal-Mendon et Erdeven dans le Morbihan ont été eux maîtrisés durant la nuit», a indiqué dimanche matin la préfecture du Morbihan à l’AFP. Samedi, une quinzaine de communes du Morbihan avaient été touchées par des incendies d’espaces naturels «dont la propagation a été facilitée par la forte sécheresse et les vents tournants», selon la même source. »

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :