fbpx

Inde, variant anglais et apaisement africain : le point covid mondial de l’OMS


Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Depuis les prémices de la crise, l’OMS dresse des bilans de l’épidémie. Dans celui publié début mai, on saisit bien ce que cette maladie a d’international. « Un plus grand nombre de personnes ont été diagnostiquées avec la Covid-19 dans le monde au cours des deux dernières semaines qu’au cours des six premiers mois de la pandémie, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour la deuxième semaine consécutive, le nombre de cas dans le monde reste au niveau le plus élevé depuis le début de la pandémie. Les 5,7 millions de nouveaux cas enregistrés la semaine dernière confirment ainsi les neuf semaines consécutives d’augmentation » explique le communiqué.

 

Ce bulletin international est intéressant parce qu’il montre bien que derrière les chiffres globaux, se sont des foyers en baisse ou croissance qui se croisent. « En dehors de la situation préoccupante en Asie du Sud-Est, une légère augmentation des décès a été aussi signalée dans les Amériques et dans la région de la Méditerranée orientale. Dans le même temps, le nombre de décès a diminué en Europe, en Afrique et dans la région du Pacifique occidental. »

 

La part de l’Inde dans les chiffres planétaires est importante avec 2,5 millions de cas. « Toutefois, « des augmentations notables » ont également été observées ailleurs dans la région, par exemple au Népal et au Sri Lanka. De son côté, la région du Pacifique occidental a comptabilisé plus de 132.000 nouveaux cas et plus de 1.200 nouveaux décès, soit une hausse de 1% et une baisse de 3% respectivement par rapport à la semaine précédente.  Dans la région de la Méditerranée orientale, le nombre de cas a diminué pour la deuxième semaine consécutive, tandis que les décès continuent d’augmenter pour la dixième semaine consécutive » indique l’organisation internationale.

 

En Afrique, 42 000 cas ont été rapportés pour mille morts, soit une baisse resoective de 13% et 15%.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :