fbpx

[Infographie] Climat : les solutions plébiscitées par les Français ne sont pas toujours les meilleures

https://www.novethic.fr/fileadmin/waste-424443_1280-1.jpg

Publié le 01 juin 2021

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Changer une ampoule, éviter les longs vols, avoir un enfant de moins… Il existe un écart saisissant entre l’efficacité des actions individuelles pour lutter contre le réchauffement climatique et la perception que l’on en a. C’est la conclusion d’une étude réalisée par Ipsos qui montre ainsi que les actions les moins efficaces, comme le recyclage, sont celles qui sont souvent les plus plébiscitées dans le monde, et notamment en France.

La série “les périls de la perception“, lancé par l’entreprise de sondage Ipsos, semble n’avoir jamais aussi bien porté son nom.  Elle vise à mesurer l’écart entre l’idée que les gens se font d’un sujet médiatisé (criminalité, terrorisme, suicide …) et sa réalité statistique. En avril 2021, l’entreprise a publié un rapport sur les actions à mener pour lutter contre le réchauffement climatique. Ipsos a interrogé plus de 20 000 personnes issues de 30 pays, du Pérou, au Japon en passant par la France, et leur a demandé de sélectionner, dans une liste de neuf propositions, les trois mesures qui selon elles étaient les plus efficaces pour lutter contre le réchauffement climatique. Le résultat est frappant : les mesures les plus efficaces sont les moins plébiscitées par le panel, alors même que les sondés affirment à 69 % qu’ils savent comment agir efficacement contre le réchauffement climatique. 

Infog perception V3

Le recyclage en tête du classement des sondés

Les trois mesures les plus efficaces, avoir un enfant de moins, ne pas posséder de voiture et éviter de prendre des vols longs de plus de 6 heures comptent ainsi parmi les mesures les moins sélectionnées par le panel (respectivement 11%, 17% et 21%). La plus prisée,  “recycler autant que possible” compte parmi les actions qui ont le moins d’impact pour lutter contre le réchauffement climatique (7ème position sur 9 ). Selon les panel, les deux autres mesures les plus efficaces à l’échelle individuelle sont le recours aux énergies renouvelables et le remplacement d’un véhicule thermique par une électrique ou une hybride. Ces actions sont en réalité les 4ème et 5ème dans le classement de leur efficacité réelle.

À l’échelle nationale, la France ne fait pas exception même si le classement de l’Hexagone diffère. Si le recyclage des déchets est également l’action plus choisie, arrivent en deuxième et troisième position “sécher ses vêtements à l’air libre” (sans utiliser de sèche-linge), prisé par 40% des sondés soit 16 points de plus que la moyenne internationale, et “remplacer ses ampoules traditionnelles par des basses consommation” . Ils s’agit des trois mesures individuelles les moins efficaces parmi les choix proposés. Les Français étaient pourtant confiants : ils estimaient à 72% connaître les actions à mettre en place pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

Pauline Fricot, @PaulineFricot

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article