La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

INRS : Faits & Chiffres 2021

logo INRS RS

Depuis 75 ans, l’INRS œuvre pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. Il accompagne celles et ceux qui déploient dans les entreprises les bonnes pratiques de prévention, afin de veiller à la santé et à la sécurité des travailleurs, tous secteurs et tous types d’exposition confondus. 
Il développe et met à disposition des entreprises et des salariés dépendant du régime général de la Sécurité sociale, des connaissances, méthodes et outils en vue d’améliorer la santé et sécurité au travail, via quatre modes d’action complémentaires :

Dans une période à nouveau marquée par la crise sanitaire liée à la Covid-19, l’engagement de l’INRS n’a en effet pas faibli face aux préoccupations des entreprises, avec de nouvelles connaissances mises à disposition, notamment sur l’efficacité des masques de protection respiratoire contre les risques de transmission, l’amélioration de la ventilation des locaux de travail, l’impact de l’évolution des organisations du travail. 

Référent national en matière de prévention sur l’ensemble des risques professionnels, l’INRS accompagne celles et ceux qui déploient, légifèrent, mettent en œuvre ou en application les concepts, méthodes et pratiques de prévention. Cette mission s’est matérialisée par une expertise technique apportée au réseau de l’Assurance maladie- Risques professionnels, aux pouvoirs publics, aux agences et organismes de prévention sur des orientations nationales (amiante, accompagnement des TPE…) et une contribution à la normalisation (nuisances physiques, risques liés aux équipements de travail).

Elle s’est aussi traduite en direction des entreprises, via la construction et la diffusion de connaissances sur les quatre programmes socles de prévention :

  • des risques chimiques (évaluation des polyexpositions, surveillance des fluides de coupe, sécurisation des conteneurs maritimes), 
  • des risques physiques et mécaniques (techniques de réduction du bruit, vibrations transmises aux membres supérieurs), 
  • des risques liés à l’organisation et aux situations de travail (télétravail, conception et aménagement des lieux de travail, travail de nuit, pratiques addictives),
  • des risques biologiques  (contaminations surfaciques, stratégies de désinfection, situations d’expositions infectieuses)…

 
Ce nouveau rapport 2021 de l’INRS est une photographie non exhaustive des apports de l’INRS à la santé et à la sécurité au travail. 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :