fbpx

Jean-Paul Belmondo : ses meilleurs citations “TacTac Badaboum !”

«  Tel que je me retourne rarement presque le passé, nous ne sais pas de quoi sera réalisé mon avenir. À notre époque, seul le cadeau m’intéresse. Et il existe beau.   »
«  J’ai été impressionné par Jean Gabin, avec qui j’ai tourné dans Un singe en hiver. Celui-ci était ce qu’il jouait.   »
« Cet AVC fut un coup rude mais je l’ai vaincu. «
«  Dans 10 ans, nous me mettais au sein de la peau de Gary Cooper et Humphrey Bogart. N’est-ce point cela, être joueur: jouer à… mais aussi y croire bigrement que les autres y croient aussi?   »
«  Avoir peur se révèle être le pire péché qui existe.   »
«  Il y a un père pour les ivrognes, on trouve aussi un père pour les acteurs.   »
«  J’ai bientôt 84 ans & j’ai toujours songé que, le journée de ma trépas, les gens parleraient relatives au moi mais qu’après, ils passeraient dans autre chose. J’en suis un peu minimum sûr, désormais…  »
«  Mes parents nous repaissent de leurs passions. […] Mien enfance en holding de ces parents-là, fût des plus heureuses. Chaque m’a été choisi d’office, sans sommaire j’aie eu dans produire le plus petit effort. Je pas me rappelle point m’être senti notre seule fois abolirez ou frustré.   »
«  J’ai toujours trimardé pour le plaisir.   »
«  Je n’ai jamais manqué touchant à courage, ce qui réalisé que je suis là.   »
«  Je suis un os sans prix.   »
«  Je pas suis peut-être point une pin-up, toutefois je suis le sacré boxeur.   »
«  Le charme se révèle être la capacité de réaliser oublier aux divers que vous ressemblez à vous.   »
«  Les acteurs se fâchent avec à elles metteur en scène quelquefois. Mais la durée guérit tout.   »
«  Je n’ai pas le sens de mise en scène. J’ai seulement ce don de la mômerie et ça m’a suffit.   »
«  Mes parents m’ont transmis la volonté, ils m’ont toujours encouragé. La volonté a forcément été mon moteur.   »
« Je ne discute jamais de politique avec Delon. »
«  Gabin, quoi qu’on en parle, a toujours représenté pour moi l’acteur admirable. Celui à lequel l’on n’en remontre plus. Celui lequel sait tout laquelle accepte toujours d’apprendre. Celui qui annonce constamment qu’il n’est point un comédien, cependant un fermier, laquelle crèvera sur les planches. Celui que l’on dit mauvais copain et qui a un ensemble de amis de trente ans. Celui uniquement l’on dit terminé à chaque film et qui fait forcément les plus grosses recettes. Celui qui déroule des personnages touchant à gangster à icelui de Clemenceau ou bien de clochard grace au même naturel. Icelui que l’on pas peut pas cf, mais que l’on va toujours cf.   »
« Lorsque la réalité est déplaisante, la fiction reste le recours arfait. La réalité, de la totalité de façon, n’est oncques venue d’elle aussi: elle se apparue, comme mon père façonne ses aboutes.   »
«  Le plaisir est une imagination à laquelle on finit toujours par croire.   »
«  Le plaisir, une réalité qu’on a inventée  »
«  Ne prétendant dans rien, je m’habituais à tout.   »
«  On sait, je n’ai point peur de la queue. J’ai eu notre vie si heureuse…  »
«  Mien père et ma mère étaient ce meilleur public uniquement j’ai eu.   »
«  Alain Delon est un frère au sein de cinéma.   »

80 films, 130 millions d’entrées & le box poste de ses meilleurs vidéos

Plus 3 million d’entrées

Sois belle et tais-toi (1 904  380)
Le drôle de dimanche (1 574  480)
Dispose double tour (1 446  479)
Classe chacun risques (1 726  839)
Léon Morin pasteur (1 703  758)
Le nommé La Rocca (1 193  387)
Pilules au poivre (1 017  091)
L’ainé un ensemble de Ferchaux   (1 484  948)
Le Doulos (1 477  619)
Peau de banane (1 903  913)
Chasse dans l’homme (1 664  555)
Par un gracieux matin d’été (1 506  874)
Pierrot ce fou (1 310  579)
Tendre voyou  (1 970  03)
Le Voleur (1 225  555)
HOLÀ! (1 774  340)
Une Sirène du Mississipi (1 227 657)
Le homme qui me plait (1 391  524)
La Scoumoune (1 966  700)
Stavisky (1 016  134)
L’Alpagueur   (1 533  183)
La peau de mon ennemi (1 771  161)
Ces Misérables   (1 001  967)

À peu près 2 millions d’entrées

A bout au sein de souffle (2 082  760)
La Ciociara (2 024 049)
Un singe en hiver (2 417  209)
Echappement disponible (2 007  088)
Tribulations d’un chinois sur la Chine (2 701  748)
Maries de l’an II, les (2 822  567)
Docteur Popaul (2 062  042)
L’Héritier (2 030  500)
Ce Magnifique (2 895  800)
L’Incorrigible (2 572  5002)
Hold up (2 367  294)

À peu près 3 millions d’entrées

Recharge (3 610  412)
cent mille dollars au terroir (3 441  118)
Dispose pied à âne et en berline (3 483  957)
Vacance à Zuydcoote (3 154  140)
Peur à propos de la ville (3 948  726)
L’Animal (3 157  789)
Flic ou voyou (3 950 691)
Joyeuses Pâques (3 428 900)
Les Morfalous (3 612  400)
Itinéraire d’un enfant gâté (3 254  100)

À peu près 4 millions d’entrées

Les Tricheurs  (4 953  600)
L’homme de Rio (4 889  046)
Paris brule-t-il? (4 946  000)
Borsalino  (4 710  381)
Un casse  (4 410  120)
Le marginal (4 956 922)

À peu près 5 millions d’entrées       

Le Méninge (5 547  000)
Ce professionnel (5 243  559)
L’as des caîd (5 452  593)
Sources Boxofficestory. com

Les principaux metteurs sous scène

Marc Allégret, Marcel Carné, Claude Chabrol, Jean-Luc Godard, Claude Sautet, Henri Verneuil, Vittorio Concernant le Sica, Alberto Lattuada, Jean-Pierre Melville, Michel Boisrond, Jean Becker, Philippe de Broca, Marcel Ophüls, Édouard Molinaro, Jacques Deray, René Clément, Paillette Malle, Robert Enrico, Gérard Oury,   François Truffaut, Claude Lelouch, Jacques Deray, Jean-Paul Rappeneau, José Giovanni, Philippe Labro, Alain Resnais, Claude Zidi, Georges Lautner, Alexandre Arcady, Patrice Leconte, Bertrand Blier, Francis Huster…

Les principales pièces du théâtre

Une Belle au rejeton dormant de Charles Perrault, La Petite Tente d’André Roussin, Médée de Jean Anouilh, Un Malade imaginaire de Molière, L’Avare relatives au Molière, Le commissaire est bon gamin de Georges Courteline, George Dandin concernant le Molière, Les Précieuses ridicules mais aussi Un Médecin malgré lu i concernant le Molière, Les Plaideur s de Racine, Fantasio d’Alfred relatives au Musset, L’Annonce réalisée à Marie proposent un Paul Claudel, L’Hôtel du libre échange de Georges Feydeau, César et Cléopâtre de George Bernard Shaw, La Mégère apprivoisée relatives au William Shakespeare, Souverain de Claude Magnier, Kean pour obtenir Jean-Paul Sartre, Cyrano pour obtenir Bergerac d’Edmond Rostand, Tailleur afin de dames de Georges Feydeau, Une Puce à l’oreille dans Georges Feydeau, Frédérick ou le accablés du crime d’Éric-Emmanuel Schmitt…

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article